Les JO de Tokyo de plus en plus critiqués

Le logo officiel des Jeux olympiques de Tokyo dans les locaux du comité d'organisation à Tokyo le 30 avril 2021
Le logo officiel des Jeux olympiques de Tokyo dans les locaux du comité d'organisation à Tokyo le 30 avril 2021 Philip FONG AFP/Archives

Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga subit des pressions toujours plus fortes pour qu'il annule les JO d'été de Tokyo, déjà reportés d'un an, prévus désormais du 23 juillet au 8 août. Le Japon fait face à une quatrième vague d'infections au coronavirus. L'état d'urgence a été prolongé jusqu'à la fin du mois de mai. La crise sanitaire reste préoccupante. La majorité des Japonais demande l'annulation ou un nouveau report des jeux. Mais le Premier ministre affirme que son gouvernement a pris les mesures nécessaires pour qu'ils puissent se tenir en toute sécurité.

Publicité

Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

Le Premier ministre Yoshihide Suga répète que le Comité olympique international a le dernier mot sur le sort des jeux. Aujourd’hui, l’Association japonaise des médecins demande leur annulation. Le système médical japonais est fragilisé par la hausse des infections et la vaccination se déroule très lentement.

Des dizaines de villes japonaises renoncent à accueillir des athlètes étrangers pour des camps d’entraînement. L’équipe des États-Unis d’athlétisme annule le sien, près de Tokyo.

La peur que la situation s'aggrave

La majorité des Japonais craignent que la tenue des jeux n’aggrave la crise sanitaire au Japon, un sentiment partagé par le directeur de la Communication de Toyota, un gros sponsor des jeux. Le patron du groupe SoftBank - Masayoshi Son - ne sait pas comment les pays étrangers peuvent soutenir l’envoi d’athlètes à Tokyo.

Début juin, le Premier ministre Yoshihide Suga rencontre à Tokyo le président du Comité international olympique. On sera alors davantage fixé sur la tenue des jeux, et sur la pandémie au Japon.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail