Corée du Sud: un plan de 450 milliards de dollars pour devenir leader des semi-conducteurs

Samsung possède 17% de part de marché dans le secteur des semi-conducteurs (Image illustration).
Samsung possède 17% de part de marché dans le secteur des semi-conducteurs (Image illustration). Jung Yeon-je AFP/File

La Corée du Sud a dévoilé ce jeudi 13 mai un ambitieux plan d’investissement à 450 milliards de dollars avec pour objectif de devenir leader mondial de la production de semi-conducteurs. Une annonce forte dans le contexte de pénurie mondiale de puces qui a accéléré la volonté du pays de s’imposer comme une place forte du secteur et d’essayer de dépasser son voisin taïwanais.

Publicité

De notre correspondant à SéoulNicolas Rocca

Investissements publics, avantages fiscaux, déduction d’impôts, le gouvernement sud-coréen a souhaité montrer qu’il apportait tout son soutien à ses entreprises du secteur des semi-conducteurs.

En tête de proue des 153 fabricants de puces qui devraient investir les 450 milliards de dollars annoncés, on retrouve SK Hynix et Samsung Electronics. Ce dernier, plus grand producteur de puces mémoires au monde devrait investir à lui seul 150 milliards de dollars, alors qu’il reste encore en retard sur son concurrent taïwanais TSMC dans le domaine de la fonderie de ces puces mémoires.

Maîtriser toute la chaîne de production

Samsung ne possède que 17 % de part de marché dans ce secteur-clé loin derrière les 55 % de l’entreprise taïwanaise. La « fonderie », la fabrication de puces pour d’autres entreprises joue un rôle central de nombreuses entreprises ne disposent pas nécessairement d’usines.

L’objectif de la Corée du Sud est précisément de rattraper son retard dans ce domaine en rassemblant dans le sud de la capitale fabricants, designers et fournisseurs de puces afin de maîtriser toute la chaîne de production. Cela devrait permettre selon le gouvernement de doubler d’ici 2030 les exportations de ce secteur clé qui représente déjà 20% des expéditions annuelles de la Corée du Sud vers l’étranger.

► À écouter aussi Les semi-conducteurs, le nouveau pétrole de l'économie

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail