Taïwan fustige Pékin pour son maintien à l'écart de l'Assemblée de l'OMS

Taïwan, confronté à une recrudescence de l'épidémie, n'est toujours autorisé à participer à l'Assemblée de l'OMS.
Taïwan, confronté à une recrudescence de l'épidémie, n'est toujours autorisé à participer à l'Assemblée de l'OMS. REUTERS/Ann Wang

Alors que s’ouvre aujourd’hui l’Assemblée mondiale de la santé, un pays ne sera pas au rendez-vous : Taïwan. L’archipel démocratique revendiqué par la République populaire de Chine a déploré hier les pressions de Pékin pour empêcher sa participation.

Publicité

Avec notre correspondant à Taipei, Adrien Simorre

Rien n’y aura fait. Pour la cinquième année consécutive, Taïwan ne participera pas à l’Assemblée mondiale de la Santé, l'organe décisionnel suprême de l'OMS. La déception est de taille sur l’archipel démocratique, qui se bat ces dernières semaines contre une recrudescence de l’épidémie.

« L’OMS devrait refuser les interférences politiques de la Chine », a ainsi fustigé hier le ministre des Affaires étrangères taïwanais, Joseph Wu.

Taïwan est exclu de l’OMS depuis 2016 sur demande de la Chine. Pékin entendait alors sanctionner l’élection de la présidente taïwanaise Tsai Ing-Wen, fermement opposée à une annexion chinoise. Mais depuis le début de la pandémie, de nombreuses voix se sont élevées pour soutenir la participation de l’archipel à l’OMS, à l’image de la tribune signée par 72 parlementaires français en mars denier.

Ces derniers rappelaient que Taïwan fut l’un des premiers pays au monde à alerter sur la gravité de l’épidémie en Chine. Pour ses soutiens, cela fait donc sens que Taipei participe à une assemblée dont l’ordre du jour est justement d’anticiper les prochaines pandémies mondiales.

Mais ces efforts auront été vains. Reste à voir désormais si la question sera soulevée au cours de l’Assemblée.

À réécouter : Invité international : «Le soutien pour la participation de Taïwan à l’OMS atteint son paroxysme»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail