Covid-19: grâce à l'accélération de la vaccination, la Corée du Sud allège ses règles

En Corée du Sud, un médecin se fait vacciner sous l'œil du président Moon Jae-in, le 26 février 2021.
En Corée du Sud, un médecin se fait vacciner sous l'œil du président Moon Jae-in, le 26 février 2021. REUTERS - YONHAP NEWS AGENCY

À partir de juillet, certains résidents de Corée du Sud pourront-être exemptés de quatorzaine s’ils ont été vaccinés à l’étranger. La règle ne s’appliquait jusqu’ici qu’aux personnes ayant reçu le sérum à l’intérieur du pays.

Publicité

Avec notre correspondant à Séoul, Nicolas Rocca

La Corée du Sud est restée fidèle à sa culture d’efficacité, surnommée « Ppali Ppali », concernant sa campagne vaccinale. Un terme signifiant « vite vite », qui a caractérisé l’impressionnante croissance économique du pays et qui, depuis la fin mai, s’adapte parfaitement à la vaccination contre le Covid-19.

En passant de 8% à 23% de la population ayant reçu une dose en quelques semaines, le pays se range désormais dans le rang des bons élèves au sein du continent asiatique. L’objectif du gouvernement de 13 millions de personnes ayant reçu une dose à la fin juin est déjà quasiment atteint, et pourtant la Corée du Sud a longtemps attendu avant de lancer sa campagne du fait de commandes tardives.

L’accélération de la vaccination permet désormais au pays d’envisager un futur plus ouvert, avec la mise en place dès le mois prochain d’une exemption de quatorzaine pour les personnes ayant reçu les vaccins reconnus par l’Organisation mondiale de la santé à l’étranger. Une exception dans la région, alors que le reste de l’Asie tend à se fermer de plus en plus.

L’ouverture reste toutefois modérée, car elle concerne uniquement les résidents et non les touristes. De plus, quinze pays où la situation des variants est jugée préoccupante sont exclus de cette procédure d’exemption. Une interrogation persiste concernant les droits qui seront octroyés à ces vaccinés en dehors de la Corée du Sud, alors que dès juillet les personnes ayant reçu le sérum dans le pays seront autorisées à circuler sans masques.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail