Reportage

Covid-19: le Japon lève en partie l’état d’urgence

L'état d'urgence est levé ce dimanche dans neuf des dix régions où il était en vigueur, à Tokyo notamment.
L'état d'urgence est levé ce dimanche dans neuf des dix régions où il était en vigueur, à Tokyo notamment. Charly TRIBALLEAU AFP

Au Japon, la quatrième vague de l'épidémie de coronavirus qui déferlait sur le pays depuis le mois de mars commence enfin à refluer. L'état d'urgence est donc levé ce dimanche 19 juin dans neuf des dix régions où il était en vigueur, à Tokyo notamment où un régime dit de « quasi-état d'urgence », un peu moins restrictif, a tout de même été instauré. Alors que, mercredi on sera à un mois jour pour jour de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques, le 23 juillet, que pensent les habitants de la capitale japonaise de la levée de cet état d'urgence ?

Publicité

Avec notre correspondant à Tokyo, Bruno Duval

L'état d'urgence, le troisième du nom dans la capitale japonaise, avait été instauré fin avril. Sa levée est accueillie avec soulagement par ces Tokyoïtes :

« Le retour à la normale, à la vraie vie : j'en rêvais, dit une femme. Mais il va falloir qu'on reste tous très très prudents..

« Le principe de précaution, d'accord, mais, à un moment, il faut veiller à mener une politique équilibrée, qui se soucie également de l'économie. Cet état d'urgence qui n'en finissait pas mettait dans le pétrin énormément de petits commerçants », poursuit un homme.

Pour autant, d'après les sondages, beaucoup jugent qu'il aurait été plus prudent de reconduire l'état d'urgence. C'est ce que pensent ces habitants du centre-ville.

« Moi, en tout cas, je vais continuer à sortir le moins possible de chez moi. J'ai vraiment trop la trouille de ce virus », confie une habitante. « Après ça, le gouvernement ne devra pas s'étonner que le nombre de contaminations reparte à la hausse... », renchérit un autre.

« Lever l'état d'urgence alors que neuf Japonais sur dix n'ont toujours pas été vaccinés... les bras m'en tombent, se désole une autre. Cela montre qu'ils sont vraiment prêts à tout pour que ces fichus Jeux de Tokyo aient lieu... »

« L'état d'urgence n'a pas été levé en raison de la situation sanitaire, mais à des fins politiques : dans l'espoir d'apaiser la polémique autour de la tenue des JO ». Au Japon en ce moment, ce commentaire revient en boucle sur les réseaux sociaux.

► À lire aussi : Tokyo 2021: des spectateurs aux Jeux? Réunion le 21 juin

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail