Australie: une invasion de souris force l'évacuation d'une prison

L'est de l'Australie est depuis quelques mois victime d'une invasion de souris qui s'attaquent aux habitations et dévorent les récoltes.
L'est de l'Australie est depuis quelques mois victime d'une invasion de souris qui s'attaquent aux habitations et dévorent les récoltes. AP - Rick Rycroft

Depuis plusieurs mois maintenant, l'État australien de Nouvelle-Galles du Sud doit faire face a une invasion de souris. Des centaines de milliers de rongeurs qui ravagent les champs et désespèrent les agriculteurs. Mais les fermiers ne sont pas leurs seules victimes. L'une des plus grandes prisons de l’État a dû être évacuée, la prolifération des souris étant telle que les conditions de salubrité ne sont plus réunies.

Publicité

Avec notre correspondant à Sydney, Gregory Plesse

Déménagement forcé pour les 420 détenus de la prison de Wellington, à 350 km au nord-ouest de Sydney, mais aussi pour ses 200 surveillants pénitentiaires. Alors que l'arrière-pays australien est confronté depuis des mois à une véritable invasion de souris, ce centre de détention en a aussi fait les frais.

Les rongeurs, qui mangent les câbles électriques, ont provoqué des dysfonctionnements importants dans cette maison d’arrêt. Une fois mortes, les cadavres de ces souris attirent les mites et autres insectes. Résultat : la salubrité de la prison ne peut plus être garantie. C'est pourquoi les autorités pénitentiaires ont entamé le transfert de tous les prisonniers. Un transfert qui devrait s'étaler sur environ dix jours.

Pesticide interdit

Viendront ensuite des équipes chargées de remettre les équipements endommagés en état, et surtout de désinfecter cette prison de fond en comble. Un processus long, puisque ce centre de détention devrait rester vide pendant au minimum quatre mois.

De leur côté, les agriculteurs, également désemparés face à cette invasion, demandent l’autorisation d'un pesticide, dont l'utilisation est actuellement interdite.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail