Première sortie dans l'espace de deux taïkonautes de la station spatiale chinoise

Les astronautes chinois Tang Hongbo et Liu Boming travaillent avec une combinaison spatiale au module central de Tianhe de la station spatiale chinoise, dans cette image fixe tirée d'une vidéo publiée le 23 juin 2021. Les deux astronautes ont fait leur première sortie en tandem ce dimanche pour installer des équipements et effectuer des exercices de sécurité.
Les astronautes chinois Tang Hongbo et Liu Boming travaillent avec une combinaison spatiale au module central de Tianhe de la station spatiale chinoise, dans cette image fixe tirée d'une vidéo publiée le 23 juin 2021. Les deux astronautes ont fait leur première sortie en tandem ce dimanche pour installer des équipements et effectuer des exercices de sécurité. VIA REUTERS - CCTV

La Chine est bien partie à la conquête du ciel. Depuis trois semaines, trois taïkonautes, - le nom des astronautes chinois -, dorment dans une station spatiale chinoise. C’est la première fois que la Chine envoie des astronautes dans l’espace depuis cinq ans, et dimanche, ils ont effectué leur première sortie dans l’espace. Une mission toujours dangereuse et donc scrutée de près.

Publicité

Avec notre correspondant à Shanghai, Simon Leplâtre

Il y avait beaucoup de premières pour cette mission dans l’espace, et tout s’est passé comme prévu. C'était la première sortie dans l’espace pour des astronautes chinois depuis 13 ans et la première utilisation de nouvelles combinaisons spatiales qui permettent de passer jusqu’à 8 heures d’affilées dans l’espace.

Et puis, c'était aussi une première aussi pour Tang Hongbo, qui, à 45 ans est le plus jeune des trois taïkonautes en orbite, et effectue sa première mission dans l’espace. Il est sorti ce dimanche après-midi avec son collègue Liu Boming pour installer des équipements et effectuer des exercices de sécurité.

Les astronautes ont du pain sur la planche car la construction de la station spatiale chinoise devrait prendre encore un an, soit au moins quatre équipes à raison de trois mois par mission. Le programme spatial chinois est totalement indépendant car le pays est exclu de la station internationale par les États-Unis.

Chaque mission attise le patriotisme et passionne les Chinois. Ce dimanche, la sortie dans l’espace des taïkonautes était l’un des sujets les plus discutés sur Weibo avec presque 300 millions de vues.

À lire aussi : Les premiers taïkonautes arrivent dans la nouvelle station spatiale chinoise

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail