Jeux olympiques: une carte de la Chine diffusée par la chaîne NBC provoque l'ire de Pékin

Le logo de la chaine américaine NBC
Le logo de la chaine américaine NBC GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/File

La première médaille d’or décrochée aux JO de Tokyo a provoqué la colère de la diplomatie chinoise. La chinoise Yang Qian a remporté la finale de la carabine à 10 mètres. De quoi remonter le moral au consulat général de Chine aux États-Unis, qui dénonce ce samedi « le mauvais comportement » de la chaîne américaine NBC qui a utilisé une carte de la Chine « incomplète », à savoir sans Taïwan.

Publicité

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Les diplomates et censeurs chinois doivent avoir les yeux rougis à force de regarder les images venues de Tokyo. Rien ne leur échappe, et notamment ce petit insert au bas de l’écran de NBC, la chaîne américaine, lors de la retransmission de la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques et le passage de la délégation chinoise. 

Plus de 1,4 milliard d’habitants, 429 athlètes, le drapeau rouge aux cinq étoiles or... Jusque-là tout va bien, mais erreur impardonnable selon le consulat chinois de New York : une petite carte de la Chine sans l’île de Taïwan figure aussi dans l’illustration.

Retransmission des JO coupée

La diplomatie chinoise dénonce ce samedi « le mauvais comportement de NBC (qui) viole l’esprit de la Charte olympique ». Ce n’est pas la première fois qu’une telle correction est demandée aux médias, c’est même systématique, sauf que d’habitude les pressions sont un peu plus discrètes.

Le plus cocasse dans l’histoire, c’est que les téléspectateurs chinois n’ont probablement pas eu le temps de voir l’objet du délit. Les médias d’État se gardant bien de montrer la carte incriminée.

Et surtout, Tencent diffuseur de JO en Chine, a immédiatement coupé la retransmission après que le speaker ait annoncé l’équipe taïwanaise sous le nom de Taïwan et nom de « Chinese Taipei ». Ce qui a provoqué au passage la colère des fans de sport sur les réseaux sociaux chinois, privés des images de l’entrée en lice de leur délégation.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail