Chine: la presse critique les jeux vidéo en ligne, Tencent chute en Bourse

Des visiteurs sur le stand de Tencent Games lors du salon ChinaJoy, à Shanghai, le 30 juillet 2021.
Des visiteurs sur le stand de Tencent Games lors du salon ChinaJoy, à Shanghai, le 30 juillet 2021. REUTERS - ALY SONG

L’action Tencent a fortement chuté ce mardi matin à Hong-Kong. Le géant chinois des jeux vidéo a vu sa cotation dégringoler de plus de 10 %, suite à un article dans la presse d’État qualifiant les jeux en ligne « d’opium spirituel ». 

Publicité

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Les jeux vidéo « opium spirituel » de la jeunesse - autant dire nouvel opium du peuple -, décidément les rédacteurs de la presse officielle en Chine ont la plume très maoïste ces derniers temps.

« Aucune industrie, aucun sport ne peut être autorisé à se développer d’une manière qui détruira une génération », affirme cet article du quotidien de l’information économique, qui a beaucoup circulé avant sa suppression.

« L’honneur des rois », l’une des meilleures ventes de Tencent, est cité, ici, comme responsable de la myopie et du retard scolaire, selon le journal affilé à l’agence d’État Xinhua, mais en réalité, c’est toute une industrie qui s’est sentie visée.

À lire aussi : La Chine empêche Tencent de fusionner les deux groupes majeurs du jeu en ligne

Ces propos reprennent en effet en partie ceux du président Xi Jinping en mars dernier, qui avait déjà pointé la dépendance aux jeux vidéo comme « problème social » majeur pour la jeunesse chinoise.

Après le E-commerce (Alibaba), les plate-formes VTC (Didi), c’est donc au tour du géant chinois du jeu en ligne de sentir le vent du boulet.

Tencent a dû annoncer qu’il allait réduire l’accès de son jeu vidéo phare aux mineurs. Une dépêche plus rassurante de l’agence officielle est venue ensuite affirmer que les développeurs de jeux ne pouvaient être les seuls responsables de la dépendance des enfants aux écrans.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail