Quels moyens utilise Pékin pour asseoir son influence ?

Dans un rapport de l'IRSEM
Dans un rapport de l'IRSEM Getty Images - SimpleImages

Au moment où la France, les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie se querellent autour d’une vente de sous-marins censée contrer « la menace chinoise », un rapport français dévoile la manière dont Pékin tente de consolider sa puissance dans le monde. 

Publicité

« Mieux vaut être craint qu’aimé », écrivait Machiavel dans Le Prince. « Pékin assume de plus en plus d’infiltrer et de contraindre », écrivent les auteurs du rapport de l'Irsem, l’Institut de recherche stratégique de l'École militaire, épais de 640 pages tout en constatant que les opérations d’influence se durcissent d'année en année, ressemblant aux méthodes employées par Moscou. De la diplomatie aux partis politiques et aux entreprises, des médias aux universités et au cinéma, Pékin utilise tous les leviers à sa disposition, mais se sert aussi de méthodes bien plus troubles.

Base militaire 311

Le centre névralgique pour mener des opérations clandestines et agressives  se situe sur la base militaire 311 à Fuzhou dans le sud du pays. Mais Pékin entretient aussi une armée de trolls de plus de 20 millions de Chinois – payés pour inonder les réseaux et relayer sa propagande. Si Hong Kong et Taïwan étaient les premiers à se trouver dans la ligne de mire, c’est aujourd’hui la planète entière que Pékin tente de manipuler par exemple pour faire croire que les États-Unis sont à l’origine de la pandémie de Covid-19.   

Mais est-ce efficace ? « La Chine est son meilleur ennemi », constate le rapport qui parle d'un « échec stratégique » - car l’image de la Chine s’est si brutalement dégradée depuis l'arrivée au pouvoir de Xi Jinping qu’à terme l’impopularité pourrait affaiblir le Parti – y compris vis-à-vis de sa propre population.

► Lire le rapport de l'Irsem intitulé Les opérations d'influence chinoises, un moment machiavélien

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI