Le Kazakhstan envisage la nationalisation des entreprises énergétiques en difficulté

Le président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokaïev, le 26 novembre 2022 lors de sa prise de fonctions à Astana après sa réélection.
Le président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokaïev, le 26 novembre 2022 lors de sa prise de fonctions à Astana après sa réélection. AFP - HANDOUT

En hiver, le réseau électrique du Kazakhstan est mis à rude épreuve, entraînant des coupures qui touchent tout le pays. Depuis dimanche, plusieurs milliers d’habitants sont sans chauffage par -30°C à Ekibastouz, dans le nord du pays, suite à un accident de centrale. Astana envisage donc la nationalisation des entreprises énergétiques en difficulté.

Publicité

Déjà en janvier dernier, une gigantesque panne d'électricité avait frappé le Kazakhstan, et deux pays voisins, le Kirghizstan et l'Ouzbékistan. Avec l'arrivée de l'hiver, les pics de consommation sont ingérables, et le réseau électrique du pays ne suit pas.

Mais il y a un autre coupable : c'est l'industrie du minage informatique, des cryptomonnaies, qui a envahi le Kazakhstan depuis l'an dernier, et dont l'activité est très énergivore.

Face à cette forte demande, le ministre de l'Énergie kazakh pointe la vétusté du réseau électrique, qui date de l'ère soviétique. Un réseau interconnecté, avec d'autres pays d'Asie centrale, qui reste déficient, malgré des investissements. Le taux d'usure du réseau régional est, en effet, de 65%.

Résultat, la déperdition lors du transport d'électricité est énorme. Et les accidents dans les centrales se multiplient, ce qui entraîne des pannes.

Mardi et mercredi, le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev sera en visite à Paris pour renforcer les liens entre la France et ce pays d'Asie centrale. Une région hautement stratégique que Paris et l'Europe ne veulent pas laisser aux influences russes, chinoises, turques ou américaines.

►À relire : Présidentielle au Kazakhstan : le président sortant Tokaïev donné large vainqueur

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI