Accéder au contenu principal

Carto, Le Monde des Cartes "L'Amérique du Nord" n°16

3 mn

"En 2002, le sociologue français Emmanuel Todd osait écrire qu’il n’y avait plus d’empire américain, les États-Unis étant voués à redevenir une puissance comme une autre, «décomposée» et dépassée par l’émergence des géants asiatiques, notamment la Chine. Dix ans plus tard, force est de constater que la Maison Blanche, certes encore à la tête de la première puissance mondiale, n’est plus le guide d’un monde qui fait rêver. "

Publicité

"En 2002, le sociologue français Emmanuel Todd osait écrire qu’il n’y avait plus d’empire américain, les États-Unis étant voués à redevenir une puissance comme une autre, «décomposée» et dépassée par l’émergence des géants asiatiques, notamment la Chine. Dix ans plus tard, force est de constater que la Maison Blanche, certes encore à la tête de la première puissance mondiale, n’est plus le guide d’un monde qui fait rêver.

Les guerres en Afghanistan et en Irak, la crise financière de 2008, entre autres facteurs, ont plongé les États-Unis dans une remise en question permanente, face à une République populaire de plus en plus sûre d’elle-même. L’objet de ce dossier, préparé spécialement pour les concours de l’agrégation et du CAPES de géographie, est de donner les clés de compréhension d’une Amérique du Nord profondément bouleversée. Toutefois, l’analyse ne se limite pas aux seuls États-Unis et se prolonge en direction du Canada, l’autre « géant », éclipsé par son voisin du Sud. La problématique de la « puissance américaine » est également traitée tout au long de ce numéro de Carto.
Par ailleurs, ce début d’année 2013 a été marqué par d’importants débats de société, comme le « mariage pour tous » ou l’état du système pénitentiaire français. À ce sujet, le 25 février 2013, le contrôleur général des prisons a rendu public un rapport dénonçant les nombreuses atteintes aux droits des détenus. Deux mois auparavant, il avait déclenché la stupeur en révélant l’état de délabrement du centre de détention des Baumettes, à Marseille. La privation de liberté est-elle encore efficace ? Permet-elle une véritable réinsertion dans la société ? Questions douloureuses, mais nécessaires. La situation est notamment urgente aux États-Unis, où le taux d’incarcération est de 743 pour 100 000 habitants, le plus élevé du monde. Dans ce domaine, le Canada apparaît comme un « modèle », avec un programme efficace de suivi personnalisé des délinquants, afin d’empêcher la récidive. La « compétition » entre les deux pays d’Amérique du Nord se retrouve également dans la santé ou dans le contrôle des armes à feu. Dans ces domaines, le Canada semble détenir une bonne longueur d’avance face à son encombrant et tout-puissant voisin.
Dans ce numéro de mars-avril 2013, bien d’autres sujets encore sont traités, comme les Aborigènes d’Australie, la crise en Irlande ou encore l’économie du thé."
                                                                                                                   Guillaume Fourmont
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.