Accéder au contenu principal
Espagne

Manifestation monstre contre l'avortement à Madrid

Des partisans contre l’avortement protestent dans les rues de Madrid, le 17 octobre 2009.
Des partisans contre l’avortement protestent dans les rues de Madrid, le 17 octobre 2009. Reuters / Dani Cardona

Plus d'un million de personnes ont manifesté à Madrid contre un projet de loi du gouvernement socialiste de José Luis Zapatero, concernant une éventuelle libéralisation de l'avortement, toujours très sévèrement encadré en Espagne. Cette manifestation était organisée par le Forum de la famille, plateforme d'organisations catholiques conservatrices, qui avait déjà fait descendre des centaines de milliers de manifestants dans les rues en 2005. A l'époque, c'était pour protester contre une loi autorisant le mariage homosexuel.  

Publicité

 

Avec notre correspondant à Madrid,

Une atmosphère festive, une journée ensoleillée, et ce slogan écrit sur une banderole géante, en tête de cortège : « Cada vida importa » - chaque vie a son importance.

Ils sont venus de toutes l’Espagne, via 6 000 bus, pour manifester leur rejet total du projet de loi du socialiste Zapatero, qui veut dépénaliser en partie l’avortement.

La plupart sont catholiques. Une mère de famille nombreuse a résumé le sentiment général : « Ce qui est inacceptable pour nous, c’est que l’avortement qui est aujourd’hui un délit et un crime, puisse devenir un droit ».

Dans la marche monstre, on compte une quarantaine d’associations, toute des « pro-vida », des « pro-vie », pour qui l’avortement est toujours un assassinat quel que soit la taille du fœtus.

Dans la future loi, un point les met spécialement en colère : le fait qu’une adolescente de 16 ans n’aura désormais plus besoin de l’autorisation des ses parents pour avorter.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.