Accéder au contenu principal
Espace

Inauguration du GTC ... pour mieux voir le cosmos

Le plus grand téléscope optique infrarouge du monde, installé sur l'île de Palma, aux Canaries.
Le plus grand téléscope optique infrarouge du monde, installé sur l'île de Palma, aux Canaries. AFP
Texte par : Christian Sotty
2 min

Attendu depuis de longues années, le Grand télescope des Canaries – présenté comme le plus grand télescope optique infrarouge du monde – est inauguré ce vendredi par le roi Juan Carlos d’Espagne. Installé sur l’île de la Palma, ce télescope devrait nous ouvrir encore plus grandes les portes de la compréhension du cosmos.

Publicité

Première publication le 23/07/2009

Ce GTC – grand télescope des Canaries – s’inscrit dans la nouvelle génération de ces outils destinés à nous éclairer mieux sur les planètes extrasolaires, la naissance des étoiles et des galaxies, les trous noirs et autres grand mystères de notre univers.

Des outils qui doivent, depuis la Terre où les conditions d’observations ne sont pas forcément exceptionnelles du fait, entre autres choses, de l’atmosphère, nous fournir des images du cosmos encore plus précises que celles obtenues par les grands télescopes installés dans l’espace comme Hubble, pour ne citer que lui.

Constitué de 36 segments qui forment donc un miroir circulaire de plus de 10 mètres de diamètre, ce GTC va rassembler à terme des outils particuliers réalisés non seulement par l’Espagne, mais également par le Mexique et les Etats-Unis.

Ce télescope, s’il est inauguré ce vendredi, a déjà entamé sa carrière dès le mois de mars 2009, par le biais d’un système espagnol baptisé Osiris et qui permet d’observer certains phénomènes dans le visible, du genre supernovas.

Visualiser une assiette de lentilles posée sur la Lune

Et il va être doté d’outils complémentaires dans les prochains mois. A la fin de l’année, grâce à une caméra réalisée en Floride, il pourra observer dans l’infrarouge certains objets « froids » de l’espace, du genre étoiles en formation ou encore galaxies extrêmement lointaines.

Au final, les capacités du GTC seront telles qu’il sera capable de visualiser une assiette de lentilles posée sur la Lune… C’est dire…

Consulter le site de Futura-sciences pour en savoir plus.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.