Accéder au contenu principal
Démographie

Faut-il freiner la croissance de la population mondiale ?

Licence de documentation libre GNU
Texte par : Patrick Chompré
2 min

« La croissance non régulée de la population accélère le changement climatique, endommage les écosystèmes et condamne de nombreux pays à la pauvreté », concluent 42 experts internationaux dans une série d'études publiées le 21 septembre 2009 dans le journal scientifique de la Royal Society.  Les chercheurs prônent un contrôle des naissances pour ralentir l’explosion démographique.

Publicité

Première publication le 23/09/2009

Chaque semaine c’est 1 million et demi d’être humains supplémentaires qui rejoignent la planète Terre. La quasi totalité de cette croissance se produisant dans les pays en voie de développement et particulièrement en Afrique.

Si les taux de natalité ne sont pas réduits de manière drastique grâce à des programmes de planning familial la population mondiale pourra atteindre les quelque onze milliards de personnes à l’horizon de 2050.

Niger : 11 millions d'individus actuellement, 50 millions en 2050 ... 

Selon les auteurs de l’étude, le taux actuel de cette croissance démographique est impossible à supporter sur la durée car elle risque d’entraîner pour de nombreux pays : famine, échec du système éducatif et conflits.

Les chercheurs, prenant pour exemple le Niger, posent la question suivante : comment ce pays fera t il pour nourrir une population passant de 11 millions actuellement à 50 millions en 2050 dans un pays semi aride qui pourrait être confronté à des problèmes climatiques ? …

Contrôler les naissances

Pour enrayer cette progression démographique les experts ne voient qu'une seule solution: il faut établir un contrôle soigné des naissances. Toutes les femmes, selon eux, devraient être protégées pour éviter des naissances non désirées.

( Les Nations unies prévoient que la population mondiale passera de 6,8 milliards de personnes actuellement à 8 à 10,5 milliards d'ici à 2050.)

Pour en savoir plus :

Consulter le site

- de l'Atlas de la population mondiale

- de l'Institut national d'études cinématographiques (INED)

- de l'Ehess / étude du Rapport entre populations et subsistances

- de la Royal society

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.