Accéder au contenu principal
Astronomie

Il y a sûrement de l'eau sur Encelade

La surface d'Encelade est couverte de marques d'activité tectonique.
La surface d'Encelade est couverte de marques d'activité tectonique. © Nasa
Texte par : Dominique Raizon | AFP
3 mn

Les gigantesques geysers jaillissant près du pôle sud d'Encelade, une des lunes de Saturne, pourraient provenir d'un océan d'eau salée sous la glace, ce qui accroît les possibilités d'émergence d'une forme de vie sous la surface de ce satellite, selon une étude effectuée par des chercheurs européens et publiée le 24 juin 2009 dans la revue britannique Nature.

Publicité

Première publication le 24/06/2009

La découverte de traces de sodium, dans les particules de glace éjectées dans l'espace par les geysers d'Encelade témoigne de la présence d'eau liquide sous l'épaisse carapace de glace. « Le sodium est considéré comme l'indicateur parfait de la présence d'un liquide », expliquent Frank Postberg, de l'Institut Max Planck de physique nucléaire Heidelberg (Allemagne) et ses collègues.

Des molécules organiques et une source d'énergie

Les scientifiques savaient déjà qu'Encelade, petit satellite de 500 kilomètres de diamètre, recelait deux éléments nécessaires à l'émergence de la vie : des molécules organiques et une source d'énergie grâce à l'effet des marées provoquées par Saturne. Elles entraîneraient des frottements entre les plaques de glace, produisant de la chaleur.

Restait à prouver la présence d'eau sous une forme liquide. L'analyse des vitesse d'expulsion des différents éléments des panaches des geysers par la sonde américaine Cassini avait déjà laissé comprendre qu'une partie de l'eau était sous forme liquide, selon des travaux publiés en 2008 par Jürgen Schmidt, de l'Université de Postdam (Allemagne) - dont l'équipe a participé à la nouvelle étude publiée mercredi par la revue britannique.

Présence d'eau liquide dans les profondeurs d'Encelade

En s'appuyant sur des données recueillies par Cassini en orbite autour de Saturne depuis 2004 et des expériences en laboratoire, Frank Postberg, Jürgen Schmidt, Nicolai Brilliantov (Université de Leicester, Grande-Bretagne) tiennent maintenant pour certaine la présence d'eau liquide dans les profondeurs d'Encelade.

Aussi riche en chlorure de sodium que les océans sur Terre ?...

Les sels (chlorure, carbonate et bicarbonate de sodium) détectés n'ont pu être expulsés par les geysers que « si leurs panaches proviennent d'eau liquide », résument-ils, estimant que celle-ci provient d'un « large réservoir ».

L'étendue d'eau souterraine pourrait être aussi riche en chlorure de sodium que les océans sur Terre. Le sodium serait toutefois présent en trop petite quantité dans les résidus des panaches pour être détectable par spectroscopie (analyse de la lumière) avec des télescopes basés sur Terre, comme le révèle la seconde étude.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.