Accéder au contenu principal
Championnat de France

Cet OM-PSG, c’est pas du bidon

Le Parisien Zoumana Camara (g.) et le Marseillais Bakari Koné.
Le Parisien Zoumana Camara (g.) et le Marseillais Bakari Koné. AFP
3 min

L’Olympique de Marseille reçoit le Paris-SG durant la 10e journée du championnat de France. Ce choc devrait tenir ses promesses. Les Marseillais, 5es de Ligue 1, veulent conforter leur renouveau tandis que les Parisiens, 9es, doivent renouer avec la victoire.

Publicité

« OM-PSG, cela me laisse indifférent. Pour moi, c’est préfabriqué. » Claude Puel ne mâche pas ses mots. Interrogé sur le choc de la 10e journée du championnat de France 2009-2010, l’entraîneur de l’Olympique lyonnais a dénigré le battage entourant ce match : « Ce folklore autour ne m’intéresse pas. Après je regarderais le match car ce sont deux équipes qui peuvent nous concurrencer. » Puis Puel de conclure : « Au départ, ça a été monté pour faire une affiche et c'est devenu un classique. »

L’ex-coach de Monaco et Lille n’a pas tort. Ce « classico » à la française n’a pas la saveur d’un FC Barcelone – Real Madrid en Espagne ou d’un Liverpool – Manchester United en Angleterre. Et il n’a pas toujours tenu ses promesses ces dernières saisons, les deux équipes ayant rarement occupé en même temps le haut de l’affiche.

Une rivalité récente

De fait, cette rivalité entre l’OM et le PSG est née au début des années 90 lorsque le club parisien, racheté par la chaine Canal +, est redevenu un rival pour la formation phocéenne. Elle est aussi le fruit d’un clivage historique entre la capitale de France et la principale ville de province. Depuis, l’affaire a été montée en épingle par les médias et les membres des deux « clans ».

Le Marseillais Edouard Cissé.
Le Marseillais Edouard Cissé. Reuters

Alors cet OM-PSG, c’est un non-événement ? Ça n’est pas l’avis d’Edouard Cissé. Le milieu de terrain olympien a participé à plusieurs classico sous le maillot adverse : « Ce sont des rencontres particulières pour les supporters et de bons matches pour les joueurs, qui laissent des souvenirs extraordinaires. »

Un match à enjeux

Si ce sommet intervient relativement tôt dans la saison, il n’est pas dénué d’enjeux. Les Marseillais restent sur deux victoires consécutives. Un redressement à confirmer après trois défaites successives. Les protégés de Didier Deschamps ont en outre un affront à laver. L’année dernière, les vice-champions de France avaient explosé 4-2 au Vélodrome face au Paris-SG.

Coté parisien, la morosité prévaut après une défaite et deux matches nul. Le capitaine Claude Makelele a été suspendu un match ferme et un autre avec sursis, a posteriori, par la commission de visionnage et d’éthique de la Ligue de football professionnel (LFP). Le club s’est déclaré « déçu, catastrophé et consterné par la sanction infligée à Claude (Makelele) ». Le milieu défensif s’était rendu coupable d’un vilain geste sur le Lorientais Sigamary Diarra. Il devrait toutefois retrouver son ancien club, l’OM, avant de purger sa suspension. Autre bonne nouvelle : Mevlut Erding retrouvera les terrains à cette occasion. La saison passée, l’attaquant turc a marqué pour Sochaux au Vélodrome avant de frapper une nouvelle fois à Bonal.

Comme d’habitude, OM-PSG se jouera à guichet fermé. Les 60 000 places du stade Vélodrome seront prises d’assaut ce 25 octobre. Elles seront particulièrement surveillées. Les précédentes confrontations ont donné lieu à des débordements dans et en-dehors de l’enceinte. Deux mille supporters parisiens sont attendus. Mille deux cents viendront via des cars affrétés par les associations d’Ultras et les 800 autres par leurs propres moyens. Un itinéraire sécurisé leur a été conseillé pour éviter des altercations avec les supporters marseillais.


PROGRAMME

Samedi 24 octobre (à 17h TU) :

Nice – Lyon, Bordeaux – Le Mans, Monaco – Boulogne/Mer, Sochaux – Lorient, Saint-Etienne – Valenciennes, Nancy – Grenoble, Rennes – Montpellier (à 19h TU)

Dimanche 25 octobre :

Auxerre – Lille (à 16h TU), Lens – Toulouse (à 16h TU), Marseille – Paris-SG (à 20h TU)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.