Accéder au contenu principal
Championnat de France

OM - PSG terrassé par la grippe

Claude Makelele lors de l'OM-PSG en 2008.
Claude Makelele lors de l'OM-PSG en 2008. Reuters

La rencontre phare de la 10e journée entre Marseille et le Paris SG a dû être annulée après qu'un troisième cas de grippe A a été détecté au sein de l'effectif parisien. C'est la première fois que le virus oblige le report d'une rencontre de L1 mais c'était déjà arrivé en rugby. L'annonce a provoqué de violents affrontements entre supporters, faisant une dizaine de blessés.

Publicité

La commission des compétitions de la Ligue de football professionnel français (LFP) a décidé de reporter le match Marseille-Paris SG après la découverte d'un 3e cas de grippe A (H1N1) dans le groupe du PSG. Le milieu de terrain parisien Jérémy Clément a été diagnostiqué positif à ce virus dimanche matin, après Ludovic Giuly et Mamadou Sakho la veille, a annoncé le PSG, ajoutant que deux autres joueurs présentaient les mêmes symptômes.

Une première en Ligue 1

L'entraîneur marseillais Didier Deschamps a informé ses joueurs du report du match en milieu de journée. Dimanche matin, le groupe parisien avait reçu la visite d'un médecin fédéral à son hôtel de Marseille pour être examiné.  De façon préventive, toute l'équipe et l'encadrement du PSG avaient été placés sous traitement au Tamiflu après le diagnostic des deux premiers cas samedi.

On est venus de Vierzon.

OM - PSG reporté

C’est la première fois qu’une épidémie de grippe dans une équipe oblige la Ligue à reporter une rencontre chez les professionnels. Le hasard veut que cela tombe sur l’un des matchs les plus attendus de la saison. La grippe A avait déjà frappé le championnat de France de rugby, le Top 14, dont deux rencontres de la 3e journée, fin août, avaient dû être remises à une date ultérieure.

La chaîne Canal Plus qui devait retransmettre la rencontre en direct sur le territoire français a précisé qu’elle n’avait exercé aucune pression auprès de la Ligue pour que le match soit maintenu. Aucune date n’a encore été fixée par la LFP pour la tenue de cet OM-PSG.

Incidents en ville

La décision de la Ligue a pour le moins contrarié les supporteurs des deux équipes et des échauffourées se sont produites sur le Vieux-Port où les forces de l’ordre ont dû intervenir. Le président de l'OM, Jean-Claude Dassier, a pour sa part déploré la décision « tardive » de reporter le match estimant que la LFP aurait dû prendre sa décision dès samedi.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.