Accéder au contenu principal
Brésil

La prison : nouveau QG des barons de la drogue

Le plus grand trafiquant de Rio, Fernandinho Beira Mar (c), lors de son arrivée au qartier général de la police fédéral à Brasilia en mars 2006.
Le plus grand trafiquant de Rio, Fernandinho Beira Mar (c), lors de son arrivée au qartier général de la police fédéral à Brasilia en mars 2006. AFP/Evaristo SA

Même en prison, les barons de la drogue cariocassemblent garder le pouvoir sur leurs troupes. Pour la police de Rio, les affrontements qui ont déjà fait 41 morts en 8 jours, auraient été coordonnés par des bandits emprisonnés.

Publicité

Avec notre correspondante à Brasilia, Annie Gasnier

De leurs cellules, les chefs réussissent à communiquer, par le biais de leurs visiteurs, leurs avocats, et aussi à partir de téléphone portable introduits derrière les barreaux.

Exiler les chefs de gangs loin de leur négoce et de leurs complices est donc l´une des priorités des autorités de Rio. Les 10 prisonniers transférés au cours de ce week-end ont été conduits à la prison fédérale de Campo Grande, à 1 200 kms de la côte atlantique. Selon les autorités, ce pénitencier complètement isolé et les mesures de sécurité qui y règnent assurent l´isolement complet des barons de la drogue et les coupent de leurs gangs.

Cependant, le quotidien O Globo semble démentir cet optimisme en suggérant que le plus grand trafiquant de Rio, Fernandinho Beira Mar, aurait ordonné les récentes violences qui ont secoué la ville en mobilisant 150 de ses fidèles pour dominer de nouveaux points de vente de drogue.

Et Fernandinho, qui a changé 11 fois d´établissements pénitenciers depuis 2001, est justement enfermé à Campo Grande.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.