Accéder au contenu principal
Athlétisme - Mondiaux 2009 (4e journée)

Le bronze pour Tahri

A 30 ans, Bouabdellah Tahri a franchi l'obstacle qui le séparait d'un podium mondial.
A 30 ans, Bouabdellah Tahri a franchi l'obstacle qui le séparait d'un podium mondial. Reuters
Texte par : Christophe Carmarans | Reuters
2 mn

Le Français Bouabdellah "Bob" Tahri a rapporté sa première médaille à la France, le bronze sur 3000 m steeple. Au passage, il a amélioré d'1 sec et 1/100e son record d'Europe et privé les spécialistes kenyans du triplé. A 30 ans, c'est son premier podium mondial.

Publicité

(Première publication le 18/08/2009)

Le 3000 m steeple est décidément l’une des rares disciplines à sourire aux Français. Après Jean-Paul Villain, champion d’Europe sur la distance en 1971, Joseph Mahmoud médaillé d’argent aux J.O. de Los Angeles en 1984 et Mahiedine Mekhissi Benabbad également deuxième aux Jeux l’an dernier, Bouabdellah Tahri - que tout le monde appelle Bob - a conquis la médaille de bronze à Berlin, une troisième place qui vaut tout l’or du monde pour lui.

 Premier podium en six finales

 A 30 ans, pour sa sixième finale dans un grand rendez-vous mondial, il tient enfin sa récompense. Son mérite est d’autant plus grand que, comme Mekhissi-Benabbad à Pékin, il a été livré à lui-même en fin de course au milieu de trois kenyans, les maîtres incontestés de la course d’obstacles: dix titres mondiaux consécutifs si l’on prend en compte ceux remportés en changeant de nom ou de nationalité.

En plus d’accéder au podium, le Messin d’1,91 m pour 69 kg améliore le record d’Europe qu’il détenait depuis le mois de juillet : 8'01"18 contre 8’02’’19. Il finit tout près des deux premiers: Ezekiel Kemboi vainqueur en 8’00’’43 et Richard Mateelong médaillé d’argent en 8’00’’89. Au passage du dernier obstacle, Tahri n’était encore que quatrième mais il a trouvé les ressources au fond de lui-même pour dépasser  Paul Kipsiele Koech et le devancer de 8/100e sur la ligne d’arrivée.

 « Je suis content d'avoir concrétisé quelque chose et en plus de faire le record d'Europe. A cause du nombre de fois où j'avais tourné autour, on m'avait classé dans les rangs des malheureux », a déclaré le médaillé de bronze, tout heureux de brandir le drapeau tricolore sur la piste bleue de Berlin.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.