Accéder au contenu principal
Athlétisme – Mondiaux 2009 (4e journée)

Richards coeur de lionne

Jamais couronnée sur la scène mondiale, Sanya Richards a remporté le 400 m en 49''00.
Jamais couronnée sur la scène mondiale, Sanya Richards a remporté le 400 m en 49''00. Reuters
Texte par : RFI Suivre
3 min

L'Américaine Sanya Richards a remporté son premier titre mondial sur 400 m, épreuve où elle affiche les meilleurs temps depuis 2005. Son compatriote Kerron Clement s'est adjugé le 400 m haies et Steffi Nerius a apporté l'or à l'Allemagne au javelot. Bronze pour le Français Bob Tahri au 3000 m steeple.

Publicité

(Première publication le 18/08/2009)

 La performance du jour :

L'Américaine Sanya Richards qui domine les bilans annuels depuis 2005, a remporté son premier titre majeur en individuel avec un chrono de 49.00 tout rond, la meilleure performance mondiale de l'année. Elle a devancé la Jamaïquaine Shericka Williams (49.32) et la Russe Antonina Krivoshapka (49.71).  Mention aussi à son compatriote Kerron Clement vainqueur du 400 m haies en 47''91.
La phrase :
« C'est ma plus belle course. En 2003, 2005 et 2007, j'avais gagné l'argent. Le steeple n'est pas qu'une spécialité kényane, il y a des bons Français ou Espagnols aussi, mais c'est vrai que nous sommes très bons. Après le dernier saut, j'avais l'impression que ma vue était brouillée, j'étais très fatigué » du Kenyan Ezekiel Kemboi, pour la 1ère fois champion du monde du 3000 m steeple.
 La contre-performance :
La Britannique Christine Ohuruogu, championne olympique 2008 et championne du monde sortante, n'a pris que la 5e place sur 400 m en 50’’21. Elle n'a jamais été dans le rythme durant la finale que Sanya Richards a mené de bout en bout par Richards.
Les champion(ne)s du monde :
- Ezekiel Kemboi (KEN) : 3000 m steeple
- Kerron Clement (USA) : 400 m haies messieurs
- Phillips Idowu (GBR) : Triple saut messieurs
- Sanya Richards (USA) : 400 m dames
- Steffi Nerius (ALL) : Javelot dames

L’athlète du jour :
L’Allemande Steffi Nerius a offert à l‘Allemagne sa première médaille d’or, un bonheur pour le public et aussi une revanche par rapport aux J.O. de Pékin d’où la Mannschaft n’était revenue qu’avec une seule médaille en athlétisme, le bronze de Christina Obergfoll, déjà au javelot féminin. Cette fois Obergfoll n’a pris que la 5e place alors que Nerius s’emparait de l’or grâce à un jet à 67,30 m. C’est son premier titre mondial après trois médailles de bronze consécutives en 2003, 2005 et 2007.La Tchèque Barbara Spotakova a pris la deuxième place avec 66,42 m et la Russe Mariya Abakumova a fini troisième avec 66,06 m.

L’athlète français(e) :
Bouabdellah Tahri a apporté sa première médaille à l’équipe de France en prenant la 3e place du 3000 m steeple derrière les Kenyans Ezekiel Kemboi et Richard Mateelong. Au passage, il a amélioré son record d’Europe de 1 sec et 1/00e en 8’01’’18 (contre 8’02’’19 établis le 3 juillet à Metz). Comme il le craignait, Teddy Tamgho n’a pas pu donner sa pleine mesure au triple saut et a fini 11e avec 16,79 m, à près d'un mètre du vainqueur.

Le fait du jour :

Le Marocain Jamal Chatbi, qui devait participer à la finale du 3000 m steeple a subi un contrôle antidopage positif, le premier de ces Mondiaux 2009. Produit incriminé : le clenbuterol, un anabolisant. Chatbi s’est déclaré innocent. Il dit souffrir d’une allergie nasale et avoir été opéré en mars dernier. « Peut-être que les antibiotiques contenaient le produit. Si c'est le cas, je ne le savais pas. J'insiste. Je n'ai jamais pris de produits dopants » a-t-il déclaré.
L’anecdote du jour :
Le Français Yannick Fonsat, qui devait participer au 1er tour du 400 m, a été contraint de déclarer forfait après avoir perdu son sac. Le jeune athlète aurait été victime d'un vol et non d’une étourderie. Il a bien tenté d'emprunter des pointes au dernier moment mais n'a rien trouvé à sa taille (44). Dommage pour le champion d'Europe juniors qui aurait pu courir dans la même série que le champion olympique américain Lashawn Merritt.

La photo du jour:

Le Chinois Li Yangxi se concentre sur sa course d'élan au triple saut. Il a fini sixième avec 17,23 m, à 13 cm du podium.
Le Chinois Li Yangxi se concentre sur sa course d'élan au triple saut. Il a fini sixième avec 17,23 m, à 13 cm du podium. Reuters

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.