Accéder au contenu principal
Athlétisme – Mondiaux 2009

Usain « über alles »

Toujours plus haut, toujours plus vite pour Usain Bolt.
Toujours plus haut, toujours plus vite pour Usain Bolt. AFP
Texte par : David Kalfa Suivre | AFP
3 min

Il est l’étoile de ces championnats du monde d’athlétisme à Berlin. Usain Bolt courra sur 100 et 200m pour pulvériser les records et la concurrence, dont l’Américain Tyson Gay. Le ciel semble être la seule limite du Jamaïcain.

Publicité

(Première publication le 13/08/2009)

Ce dimanche 16 août 2009, à 19h35 temps universel, le Stade olympique de Berlin sera en ébullition pour la finale de l’épreuve reine des championnats du monde d’athlétisme : le 100 mètres. Personne n’imagine qu'Usain Bolt puisse manquer ce sommet.

Le plus grand sprinteur de tous les temps

Le Jamaïquain, médaillé d’or sur 100, 200 et 4x100m aux Jeux olympiques de Pékin et détenteur des records du monde sur ces trois distances, sera la grande attraction de ces Mondiaux 2009 en Allemagne. Son principal rival sera l’Américain Tyson Gay, triple champion du monde et meilleur performeur de l’année sur 100 et 200m.

Tyson Gay estime que son duel avec Usain Bolt désignera le plus grand sprinteur de tous les temps : « C'est peut-être beaucoup dire, mais Bolt a déjà montré au monde entier de quoi il était capable. Mentalement, je me prépare donc pour un combat. » Avec, en ligne de mire, un nouveau chrono référence : « Je ne veux pas courir en 9.99 et que les gens disent que ça n'a pas été rapide. Je pense qu'on peut atteindre 9.60, c'est mon objectif »

« Entrer dans la légende »
Usain Bolt, lui, ne se fixe aucune limite. Son unique but est d’entrer (un peu plus) « dans la légende de l'athlétisme ». Ce dernier relativise ses ambitions avec une fausse modestie qui lui sied mal : « Un mauvais jour peut aussi m'arriver. »

Même lors d'une soirée sans, le natif de Trelawny Parish réussit des temps dignes d’un champion du monde. A Saint-Denis, en juillet dernier, lors du Meeting Areva, Usain « la foudre » avait couru en 9.79. alors que la pluie et le vent étaient de la partie. Si la météo reste tranquille en Allemagne, c’est peut-être avec l’histoire que « Lightning Bolt » aura rendez-vous.

Polémique sur les faux départs

Le congrès de la Fédération internationale d'athlétisme a adopté le 12 août la mise hors-la-loi du faux départ en sprint (démarrage moins de 100 millièmes de seconde après le coup de feu) à compter du 1er janvier 2010. La règle actuelle absout l'auteur du premier faux départ mais disqualifie le responsable du 2e, même s'il n'a pas provoqué le premier. Tyson Gay s’est positionné contre cette réforme : « Je suis un être humain et comme tous les autres athlètes, je fais des erreurs. Ce nouveau règlement va affecter les athlètes mentalement, parce que maintenant à chaque fois qu'on sera au départ, on se dira ‘si je pars trop tôt, je suis éliminé’. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.