Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Dernière réunion de concertation sur les renforts en Afghanistan

Le président américain, Barack Obama.
Le président américain, Barack Obama. AFP/Jim Watson
Texte par : Jean-Louis Pourtet
1 min

Le président américain devrait dire prochainement s'il envoie des renforts en Afghanistan. Le patron de la Maison Blanche a réuni vendredi les hauts gradés de l'armée. Ils lui ont fait part de la situation dans le pays et du regain des attaques de l'insurrection.

Publicité

Pour cette dernière réunion qui s’est tenue dans la Situation Room, la salle des crises, située au sous-sol de la Maison Blanche, l’Etat-major interarmées a pu pour la première fois avoir un tête à tête avec le président et discuter les mérites de la proposition du général McChrystal qui réclame 40 000 militaires de plus.

 

L’un des participants a qualifié la discussion de positive, Barack Obama posant de nombreuses questions. Selon son porte-parole, Robert Gibbs, le président serait sur le point de décider, mais il n’a pas dit s’il annoncera sa décision avant son voyage en Asie le 11 novembre ou à son retour le 20.

D’après les informations qui courent à Washington, Barack Obama pourrait opter pour une solution hybride : envoyer 10 à 15 000 renforts pour protéger les populations des villes, et former l’armée afghane et combattre les talibans dans les campagnes et à la frontière avec le Pakistan en utilisant des drones et les commandos des forces spéciales.

Sur CNN, le vice-président Joe Biden a par ailleurs rejeté les accusations portées par son prédécesseur Dick Cheney qui reproche à l’administration démocrate d’être indécise. « En négligeant l’Afghanistan, a-t-il souligné, regardez dans quel pétrin, ils nous ont laissés ».

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.