Eliminatoires CAN/Mondial 2010

L’Algérie en est tout près

Abdelkader Ghezzal a égalisé juste après l'ouverture du score par le Rwanda.
Abdelkader Ghezzal a égalisé juste après l'ouverture du score par le Rwanda. Reuters

Cueillie à froid par le Rwanda contre le cours du jeu, l’Algérie a renversé la vapeur et s’est imposé 3-1 à Blida. Les Fennecs gardent trois points d’avance sur l’Egypte et une meilleure différence de buts avant le déplacement décisif au Caire dans cinq semaines.

Publicité

 (Première publication le 11/10/2009)

Algérie - Rwanda 3-1
Algérie: Abdelkader Ghezzal (22e) Nadir Belhadj (45e) Ziani (90e+7)
Rwanda : Mafisango Mutesa (21e)

Gagner et soigner la différence de but, tel était l’objectif des Fennecs face au Rwanda, une mission rendue obligatoire par la courte victoire de l’Egypte samedi à Chililabombwe face aux Zambiens. Dans leur stade fétiche Mustapha Tchaker de Blida, les hommes de

Algérie - Rwanda 3-1

Rabah Saâdane ne tardaient pas à se mettre en action et faisaient d’emblée le siège des buts de Jean-Luc Ndayishimiye. Ils étaient tout près d’ouvrir la marque par Rafik Saïfi dès la 12e mn mais la frappe à ras de terre de l’ex-joueur de Lorient trouvait la base du poteau gauche du gardien rwandais.

Renversement de situation

L’Algérie continuait sa domination mais sur le premier corner obtenu par le Rwanda, le ballon parvenait à Mafisango Mutesa aux abords de la surface de réparation et le milieu de terrain ouvrait la marque à la stupeur générale, son tir étant légèrement dévié par un coéquipier dans le but algérien (21e). Ce coup du sort n’avait pas le temps d’affecter les Fennecs car ils égalisaient dans la minute suivante grâce à un coup franc tiré par Karim Ziani et repris de la tête par Abdelkader Ghezzal (22e). Les Algériens poursuivaient alors leur pilonnage mais sans résultat.

Un but était même refusé à Antar Yahia alors que le ballon avait franchi la ligne d'un bon mètre (42e) et un autre était invalidé pour un hors-jeu peu évident dans la surface (43e). Imperturbables, les Fennecs étaient récompensés de leur patience juste avant la mi-temps sur un superbe mouvement collectif conclu par Nadir Belhadj après une fausse piste de Saïfi devant la cage (45e). Grâce à leur collectif et leur mental à toute épreuve, Ziani et ses coéquipiers avaient complètement renversé la situation.  

Après la pause, le scénario demeurait le même et Antar Yahia était de nouveau malheureux lorsque sur un corner sa tête trouvait la barre transversale de Ndayishimiye. Puis Saïfi manquait de peu le cadre après un exploit individuel dans la surface (59e) et Ghezzal en faisait de même par deux fois (66e, 72e). Dans le dernier quart d’heure, Saâdane lançait Rafik Djebbour et Hassan Yebda dans le bain, ce dernier fêtant au passage sa première sélection chez les Fennecs, huit ans après son titre mondial des moins de 17 ans avec la France.

 Ballotage favorable

 Ce sang neuf ne changeait pas le résultat jusqu'à ce que Ziani transforme un pénalty pour une faute sur Karim Matmour (90e+7). L’Algérie tenait l’essentiel: les trois points de la victoire, synonymes de trois points d’avance sur l’Egypte au classement et aussi quatre unités de plus à la différence de buts. En manque de réussite et pas gâtés par l’arbitrage, les Verts auraient néanmoins pu se simplifier le déplacement au Caire. Un nul ou même une courte défaite* dans la capitale égyptienne leur suffira pour disputer leur première Coupe du monde depuis 1986. Rien n'est acquis mais ils sont en ballotage favorable.
 

CLASSEMENTPointsBpBcDiff. butsMatches
1. Algérie1392+ 75
2. Egypte1074+ 35
3. Zambie 425-  35
4. Rwanda 118-  75

Calendrier et résultats du 3e tour ici.

* Si l'Egypte bat l'Algérie par deux buts d'écart, les deux équipes seront à égalité. Elles s'affronteront alors en match d'appui sur terrain neutre en un lieu et à une date qui restent à déterminer.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail