Ligue Europa

Un LOSC sans Gênes et un Toulouse revanchard

Le Lillois Robert Vittek.
Le Lillois Robert Vittek. Reuters

Le Lille Olympique Sporting Club peut décrocher son billet pour les 16es de finale de la Ligue Europa s’il s’impose en Italie sur le terrain du Genoa. Le Toulouse FC, de son coté, cherchera à laver l’affront du match aller face au Shaktiar Donetsk. La défaite 4-0 en Ukraine a hypothéqué les chances de qualification toulousaines.

Publicité

La Ligue Europa tombe mal. Pour changer. Le Lille Olympique Sporting Club (LOSC) se déplace en Italie chez le Genoa dans le cadre de la 4e journée de la phase de poules. Un séjour de l’autre coté des Alpes, 72 heures avant la réception du champion de France, Bordeaux. Comme toujours, Rudi Garcia, l’entraineur du LOSC, fait face à de nombreuses indisponibilités. Surtout en défense où les forfaits de Mathieu Debuchy et d’Aurélien Chedjou s’ajoutent à celui de Nicolas Plestan. Le technicien devrait  poursuivre son « turnover » en titularisant Pierre-Emerick Aubameyang, Ludovic Obraniak et Robert Vittek, en attaque. Rio Mavuba et Eden Hazard resteront dans le Nord.

La tentation pourrait être grande de négliger ce match européen. Mais un succès à Gênes enverrait les Nordistes en 16es de finale et leur offrirait l’occasion de souffler durant les deux dernières journées dans ce groupe B. Les Génois, dominés 3-0 à l’aller, semblent avoir retrouvé un peu de constance avec un succès contre la Fiorentina et un match nul à Palerme, en Serie A. Mais la pression sera clairement sur leurs épaules.

Toulouse : « laver l'affront »

Le Toulousain Moussa Sissoko (g).
Le Toulousain Moussa Sissoko (g). Reuters

Elle sera également sur celles des joueurs du Toulouse FC, l’autre club français engagé dans cette phase de poules (groupe J). Les Toulousains, successivement tenus en échec par le FC Bruges (2-2) puis écrasé 4-0 par le Shaktiar Donetsk, n’ont plus le choix : ils doivent battre les Ukrainiens et tenants du titre au Stadium pour reprendre la 2e place, qualificative en 16es de finale.

Les Violets sont animés par un sentiment de revanche après la raclée reçue à la Donbass Arena. « Quand on prend une gifle comme ça et qu'on a la chance de recevoir cet adversaire-là, on a envie de se rattraper, confirme Etienne Didot. On a fait un non match là-bas par rapport à ce que l'on peut faire. Je ne dis pas que l'on aurait pu gagner facilement ce match, mais en tout cas, on aurait pu mieux rentrer dedans. On a envie de laver l'affront ». Le petit milieu de terrain devrait être titulaire en lieu et place de Moussa Sissoko, tout comme Xavier Pentecote, en remplacement d’André-Pierre Gignac. Le Alain Casanova, l’entraineur du Téfécé, a décidé de faire tourner son effectif malgré une opposition de qualité. Un pari risqué mais les Garonnais ont aussi besoin de points en Ligue 1.


PROGRAMME

Jeudi 5 novembre à 18h TU :
Anderlecht (BEL) - FC Timisoara (ROU)
Dinamo Zagreb (CRO)-Ajax Amsterdam (P-B)
Slavia Prague (RTC) - Valencia (ESP)
Genoa (ITA) - Lille (FRA)
Hambourg (ALL) - Celtic Glasgow (ECO)
Rapid Vienne (AUT) - Hapoel Tel-Aviv (ISR)
Sporting Portugal (POR) - FK Ventspils (LET)
Heerenveen (P-B) - Hertha Berlin (GER)
AS Roma (ITA) - Fulham (ANG)
FC Bale (SUI) - CSKA Sofia (BUL)
Dinamo Bucharest (ROU) - Galatasaray (TUR)
Sturm Graz (AUT) - Panathinaïkos (GRE)
Jeudi 5 novembre à 20h05 TU :
Levski Sofia (BUL) - FC Salzburg (AUT)
Villarreal (ESP) - Lazio Rome (ITA)
FC Twente (P-B) - FC Sheriff (ROU)
Fenerbahce (TUR)-Steaua Bucarest (ROU)
AEK Athènes (GRE) - BATE Borisov (BIE)
Everton (ANG) - Benfica (POR)
Toulouse (FRA)-Shaktiar Donetsk (UKR)
Partizan Belgrade (SER) - Bruges (BEL)
Copenhague (DAN)-PSV Eindhoven (P-B)
CFR Cluj (ROU) - Sparta Prague (RTC)
Werder Brême (ALL)-Austria Vienne (AUT)
Nacional (POR)-Athletic Bilbao (ESP)

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail