Accéder au contenu principal
Guinée / Burkina Faso

Ouverture des discussions avec les Forces vives

Blaise Compaoré, le 18 septembre 2009 à Abidjan.
Blaise Compaoré, le 18 septembre 2009 à Abidjan. Norbert Navarro/RFI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le président burkinabè, Blaise Compaoré, tente de trouver une issue à la crise en Guinée. Le médiateur a commencé mardi ses entretiens à Ouagadougou avec l'opposition guinéenne qui réclame le départ de la junte et de son chef, le capitaine Moussa Dadis Camara. Blaise Compaoré veut des propositions concrètes.

Publicité

A Ouagadougou, les Forces vives se sont tiraillées entre elles au sujet de la liste de leurs représentants aux négociations. Ainsi les candidatures de lorsque l'ancien Premier ministre Lansana Kouyaté et lorsque l'homme d'affaires Mamadou Sylla, également leader d'un parti politique, ne sont pas retenues.

A l'ouverture des discussions, Blaise Compaoré a appelé les Forces vives au dialogue. « Le président Blaise Compaoré nous a appelé au dialogue. Pour lui la solution de la crise passe nécessairement par un dialogue entre toutes les parties prenantes au conflit. Il a heureusement compris la situation de la Guinée et le caractère d'urgence (d'une issue au conflit). Nous sommes contents parce que nous savons qu'il est engagé pour aider le peuple de Guinée à se réconcilier », a déclaré Mouctar Diallo, de la Nouvelle force démocratique. Il s'exprimait avant que le médiateur ne demande aux délégués d'éviter désormais de faire des déclarations à la presse.

Avant les discussions qui reprennent ce mercredi, le médiateur a demandé aux Forces vives des propositions concrètes sur la mise en place d'une nouvelle Autorité de transition, sur la question de l'éligibilité et sur le chronogramme de la mise en oeuvre de la transition. Selon Blaise Compaoré, ce premier round de discussions avec l'opposition prendra deux à trois jours, avant l'arrivée de l'autre camp, celui de la junte au pouvoir.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.