Accéder au contenu principal
Football - Ligue des Champions (Finale retour)

Le Tout-Puissant est déterminé

Osanga King auteur du premier but d'Heartland à l'aller.
Osanga King auteur du premier but d'Heartland à l'aller. AFP

Battu 2-1 dimanche au match aller par Heartland à Owerri, le Tout-Puissant Mazembe de Lubumbashi est bien placé pour s’adjuger le troisième titre de son histoire en C1. Tout aussi confiants, les Nigérians croient en leurs chances et leur entraîneur Kelechi Emeteole pense que la pression sera sur les Congolais.

Publicité

A la veille de la finale retour de l’édition 2009 de la Ligue des Champions entre le Tout Puissant Mazembe et Heartland, l’heure était un peu à l’intox dans chacun des deux camps. Certain que le but marqué à Owerri par son attaquant Trésor Mputu Mabi sera déterminant dans l’attribution du titre, l’entraîneur français du club de Lubumbashi, Diego Garzitto, affichait un optimisme sans réserve à vingt-quatre heures du coup d’envoi. « Je ne peux que dire à Heartland d’attendre une autre fois pour la coupe. Elle est à nous cette année ! ».

Supporter la pression

Les statistiques à domicile du club de RDC, à qui une victoire 1-0 suffirait pour s’adjuger le trophée, plaident en sa faveur. Jusqu’aux demi-finales, les Corbeaux n’avaient même encaissé aucun but dans la compétition au Stade de la Kenya. Reste que le déroulement de leur double affrontement face aux Soudanais d’Al Hilal en demies interpelle. Larges vainqueurs 5-2 à Omdurman à l’aller, les Congolais avaient frôlé la correctionnelle au retour en s’inclinant 2-0 devant leur public et offrant même plusieurs occasions aux Soudanais de réussir l’impensable. 

Il faut qu'on capitalise sur ce but

Diego Garzitto

Soucieux de mettre tous les atouts de son côté, Garzitto, ex-sélectionneur du Togo et de l’Ethiopie, a emmené tout son groupe quatre jours en stage à Harare au Zimbabwe, loin du tumulte de Lubumbashi où l’on attend un titre continental depuis 1980 (le club a remporté la C1 en 1967 et 68 ainsi que la C2 en 1980). Il avait déjà procédé de la sorte avant le match aller. Sans blessé à déplorer, il comptera sur le duo Trésor Mputu-Alain Kaluyitikuadioko pour faire la différence. Les deux hommes ont déjà inscrit 15 buts cette année en C1, 7 pour Mputu et 8 pour Kaluyitikuadioko.

Heartland reste serein

Ces chiffres n’ont pas l’heur d’inquiéter Kelechi Emetole qui s‘est montré tout aussi confiant que son homologue Garzitto avant cette finale retour. « La pression sera très forte dans leurs rangs » a-t-il prévenu. « Tout le monde à Lubumbashi attend la victoire de Mazembe. Il faudra que les joueurs commencent par nous remonter le but d’avance que nous avons » a-t-il lancé, comme par défi. L’ancien entraîneur d’Enyimba ne craint qu’un seul élément : la pluie. Selon lui, c’est elle qui a empêché son équipe de donner sa pleine mesure au match aller. En phase de poule, Heartland s’était cependant incliné 2-0 à Lubumbashi, résultat qui comblerait de bonheur les Congolais samedi après-midi (coup d’envoi 12h45 TU).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.