Chili

Michelle Bachelet a le vent en poupe

La présidente chilienne Michelle Bachelet à Quito le 9 août 2009.
La présidente chilienne Michelle Bachelet à Quito le 9 août 2009. AFP/Rodrigo Buendia

Au Chili, la présidente Michelle Bachelet n’en finit pas de s’envoler. L’institut de sondages Adimark vient d'annoncer un nouveau record de popularité avec 80 % d'opinions favorables. Un scrutin présidentiel est prévu le 13 décembre 2009 mais la présidente sortante n'est pas autorisée à solliciter un nouveau mandat.

Publicité

Avec notre correspondante à Santiago, Claire Martin

Il y a seulement deux ans, personne n’aurait pu l’imaginer. Michelle Bachelet battait alors le triste record de la plus grande impopularité qu’ait eu à affronter un président chilien, avec 35 % de soutien. Aujourd’hui, la présidente jouit du record de la plus grande popularité jamais obtenu à la tête du Chili. Que s’est-il donc passé ?

La crise économique n’a pas trop durement affecté l’économie chilienne. D’abord parce qu’elle n’a pas touché le système bancaire. Ensuite, parce que la présidente a lancé un ambitieux plan social visant à soutenir les plus pauvres. Chaque famille a reçu plus du salaire minimum en aide directe. Le chômage a dépassé la barre des 10 % mais il commence déjà à diminuer et la consommation reprend. D'ailleurs le ministre de l’Economie, Andres Velasco, arrive en deuxième position derrière la présidente avec 74 % d'opinions favorables.

La personnalité de Michelle Bachelet a toujours séduit les Chiliens. Cette femme chaleureuse, souriante, pleine d’humour, inspire confiance. A l’étranger, la présidente a été particulièrement bien reçue. Durant ses premières années de mandat, la personnalité de Michelle Bachelet ne suffisait pas à compenser ses erreurs politiques mais, maintenant que ses résultats sont bons, la population l’acclame.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail