Economie

Le ton monte entre Pékin et Washington

En août dernier, le président américain avait déjà imposé des droits de douane supplémentaires sur les importations de pneus en provenance de Chine.
En août dernier, le président américain avait déjà imposé des droits de douane supplémentaires sur les importations de pneus en provenance de Chine. AFP

La Chine accuse les Etats-Unis de dumping, une pratique anticoncurrentielle sur ses exportations d'automobiles. Même reproche des Américains aux Chinois à propos de tubes pour forage pétrolier.

Publicité

Alors que le président américain Barak Obama est attendu en Chine le 15 novembre prochain, le climat entre les deux grandes puissances industrielles est de plus en plus tendu.

Jeudi, le département américain du Commerce a décidé d'imposer des droits de douane sur des tubes importés de Chine. Washington accuse Pékin d'avoir subventionné la fabrication de ces tubes.

Le département américain du Commerce a donc décidé de prélever des taxes de douane proches de 40% sur ces tubes pour les 37 plus gros exportateurs chinois. Cette décision est la plus importante mesure de rétorsion commerciale de la part des Américains contre les Chinois. Mais ce n'est pas la première : déjà les Etats-Unis avaient imposé des droits de 35% sur des pneus fabriqués en Chine.

La réponse ne s'est pas faite attendre. Pékin menace de « prendre des mesures pour protéger les intérêts de son industrie », et dénonce « l'abus de mesures protectionnistes ». Du coup elle vient de lancer une enquête antidumping sur certaines voitures américaines importées en Chine. Selon Pékin, elles auraient bénéficié de subventions illégales. Déjà plusieurs plaintes opposent les deux pays devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail