Accéder au contenu principal
France / Outre-mer

Nicolas Sarkozy veut développer l'outre-mer

Le président français Nicolas Sarkozy lors du premier Conseil interministériel de l'outre-mer (CIOM), à l'Elysée, vendredi 6 novembre 2009.
Le président français Nicolas Sarkozy lors du premier Conseil interministériel de l'outre-mer (CIOM), à l'Elysée, vendredi 6 novembre 2009. Reuters

Le chef de l'Etat a présidé, ce vendredi en fin d'après-midi, à l'Elysée, le premier Conseil interministériel de l'outre-mer (CIOM). Nicolas Sarkozy a annoncé une série de mesures concrètes, inspirées des états généraux de l'outre-mer. La vie chère dans les Antilles avait provoqué l'explosion sociale, une crise sans précédent l'hiver dernier en Guadeloupe et en Martinique. 

Publicité

Au total 137 mesures pour le développement des territoires ultra-marins ont été annoncées à l'issue de ce premier Conseil interministériel de l'outre-mer (CIOM). A cette occasion le chef de l'Etat a nommé la secrétaire d'Etat, Marie-Luce Penchard, au poste de Ministre à part entière en charge de l’outre-mer auprès du Ministère de l'Intérieur.

Comme prévu, la population ultramarine sera bien consultée sur la question de l'évolution institutionnelle de la Martinique et de la Guyane vers l'autonomie.

Autres mesures phares, celles qui visent à lutter contre la vie chère. Nicolas Sarkozy a notamment annoncé la mise en place d'un observatoire des prix au niveau local pour traquer les dérives et pour faire jouer la concurrence.

Parmi les autres mesures le Président a demandé un plan de lutte contre l’illettrisme afin que l'écart entre l'outre-mer et la métropole soit réduit de moitié dans les cinq années à venir. Au cours de son discours il a aussi mis l'accent sur l'égalité des chances et a souhaité la nomination, autant que possible, à compétences égales, de hauts fonctionnaires ultra-marins.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.