Accéder au contenu principal
Championnat de France

L'OL et l'OM reçus 5 sur 5

Souleymane Diawara égalise à 1-1 pour l'OM devant Jérémy Toulalan.
Souleymane Diawara égalise à 1-1 pour l'OM devant Jérémy Toulalan. Reuters
Texte par : Reuters
2 mn

Festival offensif à Gerland dans le choc de la 13e journée. L'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille ont fait match nul 5-5 au terme d'un match fou où la victoire n'a pas voulu choisir son camp. Ce match nul permet à Bordeaux (25 pts), battu 2-0 à Lille, de conserver la 1ère place au classement de la Ligue 1 devant Lyon (24 pts) et Auxerre (23 pts). Marseille (19 pts) est 8e.

Publicité

La Ligue 1 a vécu dimanche une soirée folle avec le match nul 5-5 concédé par Lyon à domicile contre l'Olympique de Marseille, sauvé par un but contre son camp de Jérémy Toulalan au bout des arrêts de jeu. L'OL était à quelques secondes de prendre la tête de la L1 après la défaite 2-0 de Bordeaux à Lille lorsque Michel Bastos marquait le neuvième but du match le plus spectaculaire depuis des années dans le championnat de France. 

Un final incroyable

Il restait une minute à jouer mais Marseille, qui avait déjà perdu un avantage de deux buts sous les coups de boutoir de Lisandro Lopez, continuait à y croire.Sur une action confuse dans la surface, Toulalan prenait le dessus sur Stéphane M'Bia mais, au passage, envoyait la balle dans ses propres filets. L'OM, qui compte un match en moins, a perdu une énorme  occasion de revenir dans le sillage des meilleurs et pointe encore à six points de Bordeaux. Les hommes de Didier Deschamps ont abordé les dix dernières  minutes avec deux buts d'avance mais le scénario du match aurait dû leur mettre la puce à l'oreille. Car le premier quart d'heure avait tout d'un spot publicitaire pour la Ligue de Football Professionnel.

Dès la troisième minute, Miralem Pjanic arrivait lancé vers la surface de l'OM, récupérait d'un contrôle de la poitrine une mauvaise relance avant de décocher une volée sous la barre. Neuf minutes plus tard, Marseille était revenu, Stéphane
M'Bia déviant une tête de Souleymane Diawara. L'OL réagissait immédiatement.
Sidney Govou s'offrait un long raid depuis le rond central avant de tromper Mandanda d'une frappe enroulée du gauche. 

Lloris et Mandanda nerveux

Comme les Marseillais peinaient à s'approcher de la surface adverse, Benoît Cheyrou tentait sa chance de loin. Son tir des  25 mètres peu avant la pause provoquait une faute de main de Lloris, qui avait été brillant en Ligue des champions contre Liverpool (1-1) mercredi. Les deux gardiens, en concurrence pour le poste en équipe de France, ont encaissé dix buts et ont laissé transparaître une nervosité troublante à une semaine du match Eire - France de Dublin en barrages pour la Coupe du monde 2010.


Lyon - Marseille 5-5
Lyon : Pjanic (3e), Govou (14e), Lisandro Lopez  (81e, 83e p.), Bastos (90e)
Marseille : S. Diawara (11e), Be. Cheyrou (44e), B. Koné (47e), Brandao (80e), Toulalan (90e+3 csc)
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.