Accéder au contenu principal
République centrafricaine

Patassé réaffirme sa candidature à la présidentielle de 2010

L'ancien président centrafricain, Ange-Félix Patassé, en décembre 2008.
L'ancien président centrafricain, Ange-Félix Patassé, en décembre 2008. AFP
Texte par : RFI Suivre
2 min

L'ex-président centrafricain Ange-Félix Patassé, qui vient de rentrer dans son pays après plus de six ans d'exil, réaffirme à l'issue d'un entretien avec l'actuel chef de l'Etat, François Bozizé, qu'il est bien candidat à l'élection présidentielle prévue en mars 2010. C'était la première rencontre entre les deux hommes depuis le retour d'Ange-Félix Patassé à Bangui à la fin octobre.

Publicité

Du côté de l'actuel chef de l'Etat comme de celui de l'ancien, le ton est le même : on parle de « fraternité » et de « respect mutuel ».

Pourtant, au delà de ces apparences, la rancoeur est profonde entre les deux anciens amis, devenus ennemis au fil de l'histoire. Deux anciens amis qui tentèrent ensemble, mais en vain, le fameux coup d'Etat radiophonique en 1982 contre le général Kolingba. Deux anciens amis qui se partagèrent ensuite les rôles, Ange-Félix Patassé président, François Bozizé chef d'état-major... jusqu'au moment de la rupture quand le général Bozizé prit le chemin de la rébellion et renversa Ange-Felix Patassé le 15 mars 2003, condamnant le président déchu à l'exil.

Le moment de vérité est donc arrivé. Le retour d'Ange-Felix Patassé va tout d'abord semer la zizanie au sein même du MLPC, le principal parti de l'opposition qui a exclu de ses rangs l'ancien chef d'Etat pour faire place nette à l'ex-Premier ministre Martin Ziguélé.

Aujourd'hui, Ange-Felix Patassé réclame des primaires au sein de son ancien parti. Pendant ce temps, le président Bozizé se frotte les mains, car il compte sur le retour de l'ancien patron du MLPC pour affaiblir Martin Ziguélé. Cela dit, dans le même temps, il redoute lui aussi Ange-Felix Patassé. Il sait qu'avec deux poids lourds en face de lui, il aura du mal à atteindre son objectif non avoué d'une victoire au premier tour.

Je suis rentré pour faire l'unité de mon parti dont je suis le fondateur, donc tous les militants m'attendent.

Ange-Félix Patassé, ancien président centrafricain

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.