Accéder au contenu principal
Rugby

Les Bleus s'offrent les Springboks

L'ailier français Cédric Heymans tente une échappée devant Schalk Burger.
L'ailier français Cédric Heymans tente une échappée devant Schalk Burger. Reuters
Texte par : RFI Suivre
3 min

Valeureux et déterminé, le XV de France a fait plier l'Afrique du Sud 20-13 à Toulouse, une victoire très probante face aux champions du monde en titre, récents vainqueurs du Tri-nations. Les Bleus ont répondu au défi physique des Springboks qui n'ont plus gagné en hexagone depuis douze ans. C'est l'été indien en Ovalie.

Publicité

Le XV de France a réalisé un nouvel exploit en l'emportant (20-13) contre l'Afrique du Sud, championne du monde en titre, vendredi à Toulouse en ouverture des test-matches automnaux. Les Français, souverains en mêlée et auteurs d'une deuxième mi-temps d'anthologie, devront confirmer contre les Samoa samedi prochain au Stade de France avant de recevoir la Nouvelle-Zélande le 28 novembre à Marseille.

Défi physique

Surmotivés en début de partie, décidés à soutenir le défi physique imposé par les Springboks, les Français ouvraient le score sur une pénalité du demi de mêlée Julien Dupuy pour une faute sud-africaine dans un ruck. Mais malgré une entame des plus
hasardeuses, les "Boks" profitaient d'un mauvais geste d'Imanol Harinordoquy pour égaliser sur une pénalité de Morné Steyn. L'ouvreur sud-africain ajoutait trois nouveaux points sur un drop avant l'unique essai des visiteurs, sur un lancer manqué par
Servat à cinq mètres de la ligne française au plus grand bonheur du capitaine Jon Smit, qui n'avait plus qu'à aplatir. Steyn transformait. (3-13, 29e)

Mais les Français se ressaisissaient immédiatement. Une attaque démarrée par Barcella et Servat, relayée par Mermoz et Trinh-Duc aboutissait à l'essai en coin de Vincent Clerc, son 21e en sélection. Dupuy, excentré, manquait la transformation, puis écrasait une pénalité sur le poteau avant de ramener les Français à 11-13 à la mi-temps après l'exclusion temporaire de Steyn pour un acte d'antijeu sur Vincent Clerc.

Dix-sept à zéro

Après une reprise houleuse, le demi de mêlée français manquait de redonner l'avantage sur une pénalité de près de cinquante mètres. Mais son pack faisait ployer son homologue springbok pour lui redonner une nouvelle chance, qu'il saisissait sans trembler (14-11, 48). Et le paquet d'avant français s'illustrait une nouvelle fois peu après l'heure de jeu, pour le même résultat.

Sonnés, les Springboks n'inscrivaient plus le moindre point et Morgan Parra, suppléant de Dupuy, pouvait enfoncer le clou à deux minutes du terme sur une nouvelle mêlée victorieuse. En l’espace de 60 minutes, le XV de France venait de passer un 17-0 aux champions du monde en titre dont la dernière victoire sur le sol français, en cinq tentatives remonte à 1997. Enorme !
 


France - Afrique du Sud 20-13
France: 1 essai Clerc (30e), 5 pénalités Dupuy (5e, 40e, 48e, 61e), Parra (78e)
Afrique du Sud: 1 essai Smit (29e), 1 transformation M. Steyn, 1 pénalité M.
Steyn (19e), 1 drop M. Steyn (25e)

Exclusion temporaires:
Afrique du Sud: Morné Steyn (40, antijeu), Ryan Kankowski (69 talonnage à la
main)

Les équipes:
France: Traille - Clerc, David (Marty, 50e), Mermoz, Heymans (Médard, 77e) -
(o) Trinh-Duc, (m) Dupuy (Parra, 66e) - Harinordoquy (Bonnaire 56e), Picamoles,
Dusautoir (cap) - Millo-Chluski, Nallet (Chabal 55e) - Mas (Marconnet, 50e),
Servat (Szarzewski, 55e), Barcella.

Afrique du Sud: Kirchner - Pietersen, Fourie, Jacobs (Olivier 70e), Habana -
(o) M. Steyn, (m) F. du Preez - Burger (Rossouw, 48e), Kankowski, Brussow -
Matfield, Botha (Bekker 70r) - Smit (cap.), B. du Plessis (Strauss 70r), Mtawarira
(van der Linde, 54e)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.