Accéder au contenu principal
Chili

Coup d'envoi de la campagne électorale

Panneau de campagne de Sebastian Piñera, candidat de la droite à l'élection présidentielle du 13 décembre, à Concepcion, 519 km au sud de Santiago.
Panneau de campagne de Sebastian Piñera, candidat de la droite à l'élection présidentielle du 13 décembre, à Concepcion, 519 km au sud de Santiago. AFP / Martin Bernetti
Texte par : RFI Suivre
2 mn

C'est ce vendredi qu'est donné le coup d'envoi de la campagne officielle pour le scrutin présidentiel et législatif partiel du 13 décembre prochain.

Publicité

Avec notre correspondante à Santiago du Chili, Claire Martin

«Le Chili comme ça, regardant le ciel ! C’est comme ça que l’on veut le Chili ! » ou encore « On va continuer à croître, à vivre mieux ! ». Pendant un mois, les Chiliens vont entendre ces slogans chantés de la campagne électorale, à la télévision, à la radio, partout. La publicité par téléphone est aussi autorisée au Chili. Les gens décrocheront leur combiné plusieurs fois par semaine pour écouter des messages préenregistrés disant en substance «Votez pour moi ! ».

Ce vendredi le Chili tout entier va changer de visage. Les Chiliens vont se réveiller dans un autre monde, empli de panneaux, de pancartes, de slogans peints appelant à voter pour les uns ou pour les autres.

Le 13 décembre prochain, les Chiliens vont élire leur président mais aussi renouveler la Chambre des députés et une partie du Sénat. Pour le scrutin présidentiel sont en lice notamment Eduardo Frei, candidat de la coalition de centre gauche actuellement au pouvoir, Marco Enriquez-Ominami (gauche indépendante) et Sebastian Piñera, du parti de Rénovation nationale (droite). Un récent sondage le donne favori au second tour prévu le 10 janvier 2010, si aucun des candidats n'obtient plus de 50% des voix à l'issue du premier tour.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.