Eliminatoires CAN/Mondial 2010

L’Egypte et l’Algérie dos à dos

L'Egyptien Soliman Homos (d) et l'Algérien Slimane Raho (g) se retrouveront mercredi.
L'Egyptien Soliman Homos (d) et l'Algérien Slimane Raho (g) se retrouveront mercredi. Reuters

C’était écrit, l’Egypte et l’Algérie auront besoin d’un match d’appui mercredi à Khartoum pour se départager après la victoire des Pharaons 2-0 au Caire. Maîtres du jeu dans l’ensemble, les Fennecs ont cédé aux plus mauvais moments: en début de match et dans le temps additionnel. Seule certitude, ils joueront la CAN avec les Egyptiens et les Zambiens.

Publicité

Cueillis à froid par un but égyptien inscrit en tout début de rencontre, les Algériens ont à nouveau cédé à la 95e mn alors qu’ils croyaient tenir la qualification. Battus 2-0 ils devront disputer un match d’appui mercredi 18 novembre à Khartoum face aux Egyptiens. La rencontre s’est disputée dans un contexte particulier après le caillassage du bus algérien à son arrivée au Caire, agression dont Rafik Haliche et Kaled Lemmouchia, têtes bandées, portaient encore les stigmates en pénétrant sur le terrain.

Zaki frappe d’entrée

La partie démarrait de la meilleure des façons pour les Egyptiens qui ouvraient la marque dès la 2e minute. Sur un coup franc flanc gauche, Abdel Zaher El Sakka reprenait de volée du droit à la limite du hors-jeu et Lounes Gaouaoui ne pouvait que repousser le ballon dans les pieds d’Amr Zaki qui ne se faisait pas faute de la mettre au fond. Les Pharaons étaient tout près de doubler la mise sur un nouveau coup franc que Madjid Boughrerra devait dégager en catastrophe sur sa ligne (11e).

Peu à peu, les Algériens parvenaient à desserrer l’étreinte et à se créer des occasions. Un coup franc de Yazid Mansouri manquait de peu le cadre (15e). Puis Rafik Haliche était tout près de conclure sur une tête piquée après un coup franc de Nadir Belhadj mais Essam El Hadary se détendait bien près de son poteau droit (19e). Plusieurs coups francs de Belhadj semaient le trouble dans la défense égyptienne. Elle était proche de la rupture juste avant la mi-temps mais Antar Yahia échouait de près après une remise de la tête d’Halliche (45e).

Moteab sauve l’Egypte

Au retour des vestiaires, l’Algérie prenait encore un peu plus d’assurance et sur un ballon en profondeur, Rafik Saïfi se présentait en position idéale mais son lob était trop court pour tromper El Hadary (58e). Quelques instants plus tard, l’ex-joueur de Lorient manquait à nouveau de peu l’égalisation après un bon débordement sur la droite de Yacine Bezzaz, entré à la place de Karim Matmour (62e). Désormais maîtres du ballon les Fennecs ne fermaient pas le jeu, sachant que la moindre faute de concentration en défense pourrait leur être fatale.

Dans le dernier quart d’heure, les Pharaons jouaient leur va-tout mais Gaouaoui veillait au grain et chacune de ses prises de balle rassurait un peu plus ses coéquipiers et éloignait l’éventualité d’un match d’appui. Mais alors que l’on approchait de la fin du temps additionnel, un centre de Sayed Moawad trouvait Mead Moteab dont la tête piquée prenait en défaut le portier des Fennecs (90e+5), ruinant les espoirs algériens de repartir au pays la qualification en poche. C’est donc mercredi à Khartoum qu’il faudra aller la chercher, un détour à l’issue incertaine dont Raba Saâdane et ses hommes se seraient bien dispensés.

 

La chanson dit « Les Egyptiens sont là ». Un délire de joie libérateur, à la mesure de la peur d’être éliminés qui a été présente jusqu’à la dernière minute du temps additionnel...

L'Egypte, du Caire à Assouan, fait la fête - Chaude ambiance

 
 

Au coup de sifflet final, le silence qui régnait à Alger était à la hauteur de la déception des supporters... Malgré le stade du Caire contre eux, malgré l'agression des joueurs algériens par des Egyptiens, ils étaient sûrs que les Verts ne pouvaient pas encaisser de buts au Caire...

La déception des supporters algériens


Groupe C - Classement final
 

Equipes Pts Bp Bc Dif
1.Algérie 13 9 4 + 5
   Egypte 13 9 4 + 5
3. Zambie  5 2 5 - 3
4. Rwanda  2 1 8 - 7

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail