Accéder au contenu principal
Sommet de la FAO

Eradiquer la faim : un objectif qui fait l'unanimité

Les chefs d'Etat réunis à Rome n'ont fixé ni les échéances ni les moyens pour parvenir à l'éradication de la faim dans le monde.
Les chefs d'Etat réunis à Rome n'ont fixé ni les échéances ni les moyens pour parvenir à l'éradication de la faim dans le monde. REUTERS/Ettore Ferrari
Texte par : RFI Suivre
1 min

Les chefs d’Etat et de gouvernement, réunis à Rome depuis le 16 novembre, pour participer au sommet mondial sur la sécurité alimentaire, se sont engagés à « éradiquer la faim dans le monde ». Plus d'un milliard d’êtres humains en souffrent. Trouver le moyen d’atteindre l’autosuffisance alimentaire est le credo martelé par l’ensemble des personnalités qui se sont succédé à la tribune du sommet sans toutefois fixer un tableau des échéances à respecter.

Publicité

Avec notre envoyé spécial à Rome, Boniface Vignon

Tout est d’ores et déjà joué et ceci depuis le 16 novembre, avec l’adoption de la déclaration finale. Ce matin, les discours à la tribune officielle se sont poursuivis. Après le libyen, Mouammar Kadhafi, qui dénonçait, le 16 novembre, le vol des terres en Afrique par de grands groupes privés, plusieurs chefs d’Etat africains se sont exprimés ce mardi. Le Zimbabwéen Robert Mugabe, mis à l’index par la communauté internationale mais qui participe à tous les sommets, a appelé les pays riches à honorer leurs engagements.

Par ailleurs, Faure Yassingbé du Togo, le Congolais Denis Sassou Nguesso, le Bissau-Guinéen Malam Bacaï Sanha dont c’est la première sortie internationale, ont tous abondé dans le même sens. Ils adhèrent à la déclaration du sommet qui estime que le pari de la sécurité alimentaire ne peut se gagner que pays par pays avant de devenir planétaire.

La déclaration finale du sommet s’est simplement bornée à souligner l’engagement des dirigeants à éradiquer la faim dans le monde, mais sans fixer de délai, ni les conditions.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.