Accéder au contenu principal
Justice internationale

Génocide rwandais : deux acquittements en deux jours

Protais Zigiranyirazo, dit « Monsieur Z », beau-frère de l'ex-président Juvénal Habyarimana.
Protais Zigiranyirazo, dit « Monsieur Z », beau-frère de l'ex-président Juvénal Habyarimana. AFP / Tony Karumba
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) d’Arusha, en Tanzanie, a prononcé deux acquittements dont celui d'un beau-frère de l'ex-président Habyarimana soupçonné d'avoir planifié le génocide de 1994. Une décision qualifiée ce mardi par Kigali «d'humiliation à l'égard des rescapés».

Publicité

C'est la première fois que le TPIR prononce un acquittement en appel. Lundi, à la surprise générale, les cinq magistrats de la chambre d'appel ont acquitté Protais Zigiranyirazo, concluant que leurs collègues de première instance s'étaient « gravement fourvoyés dans le traitement des preuves ».

A 70 ans, le frère aîné d'Agathe Habyarimana, la veuve du président rwandais tué en 1994, a donc été remis en liberté. Celui qui répond au surnom de «Monsieur Z» avait été arrêté en 2001. Il était alors accusé d'avoir été l'un des membres les plus influents de l'Akazu, l'entourage direct du président Juvénal Habyarimana, et à ce titre l'un des planificateur du génocide de 1994. En décembre 2008, en première instance il avait été condamné à 20 ans de prison. Sa remise en liberté suscite donc une vive indignation au sein du gouvernement rwandais.

Ce mardi, «Monsieur Z», est donc allé, en homme libre, entendre le verdict rendu dans une autre affaire : celle qui concerne l'abbé Hormidas Nsengimana. L'ancien directeur du collège Christ-Roi de Nyanza était, lui, poursuivi en première instance, pour le meurtre de plusieurs prêtres tutsis. Lui aussi a été acquitté, les juges estimant les preuves rassemblées contre lui insuffisantes.

Ces deux décisions portent à huit le nombre d'acquittements prononcé par le TPIR, qui a d'autre part condamné une quarantaine de personnes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.