Accéder au contenu principal
Autriche

Un partenariat civil pour les couples homosexuels

Les couples homosexuels bénéficieront, à compter du 1er janvier prochain, des mêmes réglementations que les couples hétérosexuels en matière de retraite et de pensions alimentaires.
Les couples homosexuels bénéficieront, à compter du 1er janvier prochain, des mêmes réglementations que les couples hétérosexuels en matière de retraite et de pensions alimentaires. AFP / Alfredo Estrella
1 min

Depuis mardi après-midi, le gouvernement autrichien a instauré une reconnaissance légale des couples homosexuels, par un vote en conseil des ministres. Le partenariat enregistré sera réservé aux couples de même sexe et sera l'un des plus restrictifs d'Europe. Le Pacs autrichien, l'un des derniers d'Europe, entrera en vigueur le 1er janvier prochain.

Publicité

Avec notre correspondant à Vienne, Blaise Gauquelin

Avec ce partenariat enregistré, l’Autriche intronise une loi plus mauvaise encore que celle qu’avait voté le Danemark, il y a vingt ans, lorsqu’il était le premier pays au monde à reconnaitre les couples homosexuels. C’est ainsi que le responsable des questions de société chez les Verts dans l’opposition a accueilli l’annonce du gouvernement.

Car les conservateurs-chrétiens au pouvoir en coalition avec la gauche refusaient catégoriquement d’ouvrir le nouveau partenariat aux hétérosexuels ce qui aurait concurrencé, selon eux, l’institution du mariage. Seuls les couples homosexuels sont donc concernés par la nouvelle loi qui doit entrer en vigueur dès le 1er janvier 2010.

Les socio-démocrates voulaient que les unions puissent être célébrées en mairie, mais là encore, refus du partenaire de coalition encore très proche de l’Eglise catholique. C’est donc derrière les guichets des services d’état civil que les personnes intéressées pourront déclarer leur vie en commun.

Finalement après des mois de négociations, des couples gays et lesbiens pourront bénéficier des mêmes droits que les hétérosexuels seulement en matière de pensions alimentaires et de retraite. Ils n’auront pas le droit d’adopter, car là encore les conservateurs-chrétiens sont opposés à ce que les homosexuels élèvent des enfants.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.