Accéder au contenu principal
Etats-Unis/Corée du Sud

Obama et Lee unis face au nucléaire nord-coréen

Le président américain Barack Obama et le président sud-coréen Lee Myung-bak, à Séoul, le 19 novembre 2009.
Le président américain Barack Obama et le président sud-coréen Lee Myung-bak, à Séoul, le 19 novembre 2009. Reuters / Jim Young
1 min

Pour le dernier jour de sa visite en Corée du Sud, Barack Obama a rencontré ce jeudi matin son homologue sud-coréen. Les deux hommes ont surtout parlé du dossier nucléaire nord-coréen: comment sortir de l’impasse, et de la ratification du traité de libre-échange passé entre leurs deux pays.

Publicité

Avec notre correspondant à Séoul, Thomas Ollivier

Sur la Corée du Nord, Barack Obama et son homologue sud-coréen Lee Myung-bak ont affiché un front uni. Ils sont « entièrement d’accord entre eux », ont-ils déclaré, pour changer le mode de négociation avec les Nord-Coréens.

Il faut briser le processus habituel de discussion avec la Corée du Nord, a souligné le chef de l’Etat américain. Avant, les Nord-Coréens acceptaient de discuter, puis rompaient les négociations pour ne revenir qu’en échange de concessions supplémentaires.

Désormais, les Etats-Unis vont essayer de régler le problème nucléaire nord-coréen d’un seul coup. La Corée du Sud est à leurs côtés, et a déjà envoyé à Pyongyang une « grande proposition », qui consiste en un paquet d’aides en échange de la dénucléarisation.

En ce qui concerne l’accord de libre-échange entre la Corée du Sud et les Etats-Unis, les deux présidents présentaient un front moins uni. Barack Obama a souligné qu’il nourrissait des inquiétudes à propos de certains déséquilibres. Pourtant, la Corée du Sud a été très claire : pas question pour Séoul de renégocier les termes d’un accord qui a déjà été signé.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.