France / Justice

Retour à la case prison pour Jean-Pierre Treiber

Jean-Pierre Treiber au commissariat de Joigny, le 10 septembre 2009.
Jean-Pierre Treiber au commissariat de Joigny, le 10 septembre 2009. AFP/Philippe Merle

Jean-Pierre Treiber a été arrêté ce vendredi après-midi à Melun, à une soixantaine de km au sud de Paris. Le meurtrier présumé de la fille de l'acteur français Roland Giraud et de son amie, était en fuite depuis près de trois mois. Jean-Pierre Treiber n'avait cessé durant sa fuite de clamer son innocence, faisant parvenir des lettres en ce sens.

Publicité

C'était le fugitif le plus recherché de France. Jean-Pierre Treiber était en cavale depuis le 8 septembre dernier. Il s'était évadé de la prison d'Auxerre et depuis il avait réussi à déjouer tous les dispositifs de surveillance. Il s'était aussi régulièrement manifesté en envoyant à des journaux des lettres dans lesquelles il clamait son innocence.

La police l'a arrêté dans un logement appartenant à la fille de l'un de ses amis qui avait été placé sous surveillance depuis quelques temps. Une balise avait été installée sous la voiture de cet ami qui se rendait régulièrement dans cet appartement normalement inhabité. L'ami de Jean-Pierre Treiber a découvert la balise. La police judiciaire et le Raid, l'unité d'élite de la police ont donc décidé de l'interpeller et de perquisitionner le logement. Jean-Pierre Treiber s'y trouvait.

Le meurtrier présumé de la fille de l'acteur Roland Giraud et d’une de ses amies, s'est rendu sans résistance. Avec lui, la police a en tout interpellé trois autres personnes. Jean-Pierre Treiber mis en examen pour assassinat doit comparaître en avril 2010, devant la cour d'assise de l'Yonne. Pourtant confronté à de graves indices, cet ancien garde-chasse a toujours clamé son innocence.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail