Revue de presse des Amériques du 20/11/2009

Publicité

Administration Obama : nouvelle approche avec Karzaï

Alors que les Américains, les Afghans et l'ensemble de la communauté internationale attendent toujours une décision de Barack Obama sur l'envoi ou non de soldats supplémentaires en Afghanistan, un changement de stratégie semble s'être produit sans publicité, selon le Washington Post : la Maison Blanche opte désormais pour une autre approche avec Hamid Karzaï. Fini « le ton musclé envers le président afghan ». Les conseillers diplomatiques de Barack Obama estiment désormais que sévérité, éternelles critiques et attaques personnelles contre le président ont fait plus de mal que de bien. Derrière cette volte-face se cache un constat très pragmatique: les Etats-Unis ont besoin de Hamid Karzaï pour stabiliser le pays. Comme l'écrit le Washington Post, mieux vaut donc instaurer un climat de confiance avec le leader afghan. Sinon, ce dernier, « trop stressé », risque de se tourner vers les anciens seigneurs de guerre ou les trafiquants de drogue. Un membre de l'administration Obama commente: « ça ne sert à rien de se livrer une scène de ménage où on s'envoie la vaisselle à la figure ». Washington prône donc un ton plus chaleureux et plus humain envers Hamid Karsaï.

 Un nouveau couple à la tête de l'Union européenne

« Fanfare et roulements de tambour, s'il vous plaît, l'Europe s'est choisi son premier président permanent et sa première chef des Affaires étrangères »,donc« bienvenue à Monsieur et Madame Europe », lance le Christian Science Monitor. « Il est vrai que vous n'avez probablement jamais entendu leur noms » concède le journal à ses lecteurs américains. Cependant cet anonymat relatif pourrait finalement être une force. Herman Van Rompuy et Catherine Ashton ne sont pas des rock-stars politiques, mais « plutôt de véritables bâtisseurs de ponts. C'est justement leur capacité de compromis qui pourrait, dans ce système européen qui nécessite l'unanimité, les propulser sur le devant de la scène ».

Oprah Winfrey : la diva lâche son talk-show quotidien
 
Sa photo est en Une de presque tous les journaux outre-Atlantique : Oprah Winfrey, l'incontestable, l'incontournable, l'invincible star de la télé américaine va bientôt mettre fin à son émission le Oprah Winfrey Show. La nouvelle suscite un véritable tremblement de terre chez nos amis américains. Car il faut savoir que ce talk-show quotidien est l'un des plus regardés aux Etats-Unis, avec en moyenne plus de 7 millions de téléspectateurs par jour. Des titres comme « La reine du talk quotidien abandonne son trône », « Oprah ne va plus nous parler tous les jours » ou encore « Pour beaucoup, la vie ne sera plus la même sans Winfrey », témoignent de la détresse dans laquelle semble plongé depuis ce jeudi la nation américaine.
Pourtant, fait remarquer le Washington Post, le départ définitif de la diva noire n'est annoncé que pour la fin de sa 25ème saison en 2011. « Ah que les adieux vont être longs! », s'exclame le Chicago Tribune. Le talk-show a rendu sa vedette « richissime, célèbre, et si non faiseuse de roi au moins faiseuse d'un président américain », estime le journal qui rappelle ainsi le soutien sans faille d'Oprah Winfrey à Barack Obama lors de la campagne présidentielle.

A Chicago, la population se lamente déjà d'un possible départ de la papesse de la télé qui pourrait décider de quitter cette ville de l'Illinois où elle a habité pendant 25 ans. « Oprah est une institution ici », raconte une boulangère dans les colonnes du Chicago Tribune. « Elle peut faire ce qu'elle veut. Si elle se présentait à l'élection présidentielle, elle gagnerait probablement. Si jamais elle s'en va, je ne sais pas ce qui va remplir le vide ».

Selon des informations du New York Times, Oprah Winfrey met fin à son émission pour se consacrer à sa propre chaîne de télévision, OWN, The Oprah Winfrey Network. Celle ci aurait du être lancée en 2010. Mais ce projet a pris du retard, notamment en raison de la baisse des recettes publicitaires.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail