Accéder au contenu principal
Roumanie

Basescu et Geoana à l'affiche du second tour de la présidentielle

Le président roumain sortant Traian Basescu déclare avoir remporté la victoire au premier tour, le 22 novembre 2009.
Le président roumain sortant Traian Basescu déclare avoir remporté la victoire au premier tour, le 22 novembre 2009. Reuters/Bogdan Cristel
Texte par : RFI Suivre
2 min

Le président sortant de centre-droit Traian Basescu et son adversaire social-démocrate Mircea Geoana, chef de file de l'opposition socialiste et président du Sénat, s'affronteront au deuxième tour de l'élection présidentielle, le 6 décembre, selon des sondages sortie des urnes, à l'issue du premier tour. Ces deux candidats étaient donnés favoris sur les 12 candidats en lice.

Publicité

Avec notre correspondante à Bucarest, Marion Guyonvarch 

Les stratégies de campagne des deux favoris

L’affiche du second tour de la présidentielle roumaine devrait donc opposer les deux favoris, le président sortant Traian Basescu à Mircea Geoana, le candidat social-démocrate.

Les premiers résultats officiels ne seront connus que lundi matin, mais les sondages réalisés à la sortie des urnes donnent tous les mêmes tendances : le centriste Traian Basescu arrive en tête, crédité d’environ 33% des voix, suivi à une courte distance par Mircea Geoana, qui obtiendrait environ 31% des voix. Le libéral Crin Antonescu, qui espérait créer la surprise, semble en effet largement distancé, avec un peu plus de 21% des voix. La participation, elle, a été de 53, 5%.

Sitôt ces premiers résultats connus, Traian Basescu s’est empressé de déclarer qu’il avait remporté une « victoire d’étape » dans la course à la présidence et que le pays avait fait un choix profondément de « droite ». Son adversaire s’est lui présenté en rassembleur et en homme capable d’unir le pays, à l’inverse de M.Basescu.

Le duel annoncé entre les deux hommes aura lieu le 6 décembre. D’ici là, ils devront batailler pour séduire les électeurs qui n’ont pas voté pour eux aujourd’hui, principalement ceux qui ont donné leur voix à Crin Antonescu.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.