Accéder au contenu principal
Madagascar

Le médiateur dément toute réunion à l'étranger

L. Mouaoued/RFI
Texte par : RFI Suivre
2 min

Les chefs de file des principales mouvances politiques malgaches pourraient se réunir la semaine prochaine à l'étranger pour tenter de débloquer l'impasse sur la composition du futur gouvernement de transition, a annoncé samedi le co-président Fetison Andrianirina. Une information démentie par le médiateur en chef. Dans une interview à RFI, l'ancien président du Mozambique, Joaquim Chissano, a affirmé qu'il n'y a pas de réunion en préparation hors des frontières malgaches. 

Publicité

En

Joaquim Chissano, médiateur en chef de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC)

signant l’acte additionnel d’Addis Abeba, les médiateurs internationaux reconnaissaient que la transition malgache serait périlleuse. Un exécutif à quatre têtes partageant le pouvoir entre des mouvances qui se font la guerre depuis des années, on attendait de voir. Presque deux semaines plus tard, le résultat est calamiteux. Les médiateurs avaient laissé aux Malgaches le soin de composer entre eux un gouvernement d’union nationale. Les marchandages n’ont pas abouti.

Etant donné l’absence sur le territoire des anciens présidents Ratsiraka et Ravalomanana, respectivement en exil en France et en Afrique du Sud, il était évident que les négociations seraient difficiles, mais on pouvait espérer que les blocages seraient dépassés. Or, le constat d’échec est patent et la solution de réunir une nouvelle fois les quatre chefs de file à l’étranger apparaît comme l’ultime recours.

La médiation internationale n’a pas encore donné son avis sur cette nouvelle réunion, mais elle doit avoir de sérieux doutes sur la viabilité du système échafaudé à Addis Abeba. Si ce barrage est finalement levé, ne risque-t-on pas d’en voir un autre apparaître dans la foulée ? Avec tous ces contretemps, l’adoption d’une nouvelle Constitution et l’élection présidentielle semblent bien loin.

La lassitude de la population malgache : reportage

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.