Accéder au contenu principal
Iran / Nucléaire

Manoeuvres militaires autour des centrales nucléaires

Une journaliste en reportage à la centrale nucléaire de Bouchehr, à 1200 kilomètres au sud de Téhéran, le 25 février 2009.
Une journaliste en reportage à la centrale nucléaire de Bouchehr, à 1200 kilomètres au sud de Téhéran, le 25 février 2009. AFP/Behrouz Mehri
Texte par : RFI Suivre
1 min

Coup d'envoi dimanche matin d'importantes manoeuvres militaires aériennes en Iran. Elles vont durer cinq jours et sont destinées à protéger les principaux sites du programme nucléaire iranien.

Publicité

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Ces exercices interviennent en pleine crise nucléaire. Selon le général Ahmad Mighani, commandant de l’unité de défense antiaérienne, ces manœuvres de défense aériennes, vont durer cinq jours. Elles visent à protéger les sites nucléaires du pays contre la menace aérienne d’un ennemi potentiel. «En raison des menaces qui pèsent sur nos sites nucléaires, il est de notre devoir de défendre ces installations vitales», a-t-il affirmé.

Le général Mighani a ajouté que ces manœuvres concerneront les sites de Bouchehr, d’Ispahan, de Téhéran et ceux des provinces orientales du pays. Le général iranien faisait allusion à la centrale de Bouchehr, aux usines de conversion et d’enrichissement d’uranium de Ispahan et de Natanz et encore au nouveau site d’enrichissement d’uranium près de Qom.

La question de l’enrichissement de l’uranium est au centre du bras de fer entre l’Iran et les grandes puissances. Téhéran a en effet refusé le projet d’accord international qui prévoit l’envoi de la majeure partie de son uranium enrichi, en contrepartie du combustible pour le réacteur de recherche de Téhéran.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.