Accéder au contenu principal
Rwanda / France

Deux juges françaises à Kigali

Un survivant du génocide et guide du mémorial regarde un panneau de photos du génocide, à Kigali.
Un survivant du génocide et guide du mémorial regarde un panneau de photos du génocide, à Kigali. AFP/Gianluigi Guercia
Texte par : RFI Suivre
2 min

C'est une première depuis la rupture des relations diplomatiques entre la France et le Rwanda fin 2006. Fabienne Pous et Michèle Ganascia sont arrivées samedi 21 novembre dans la capitale rwandaise. Les deux juges d'instruction enquêtent sur plusieurs dossiers de Rwandais résidant en France mais soupçonnés d'avoir participé au génocide de 1994.

Publicité

C'est un des dossiers qui empoisonnent, depuis des années, les relations entre les deux pays. Depuis 1994, des dizaines de Rwandais - soupçonnés d'avoir pris part d'une manière ou d'une autre au génocide - sont passés par la France. Certains y vivent toujours. Mais, au grand dam de Kigali, aucun d'entre eux n'a été jusqu'à présent jugé. Pourtant, une quinzaine d'enquêtes judiciaires ont été ouvertes en France. A ce jour, seuls le père Wenceslas Munyeshyaka, et l'ancien préfet Laurent Bucyibaruta ont été inculpés.

Ce déplacement à Kigali des deux juges françaises est donc une bonne nouvelle pour le Collectif des parties civiles pour le Rwanda, qui dénonçait depuis longtemps les lenteurs de la justice française. Les deux magistrates Fabienne Pous et Michèle Ganascia souhaitaient ardemment se rendre au Rwanda. Elles vont enfin pouvoir recueillir sur place des témoignages utiles à leurs enquêtes notamment sur Agathe Habyarimana, la veuve du président assassiné Juvénal Habyarimana.

A Kigali, le ministre rwandais de la Justice se félicite également de la venue des juges françaises. Enfin, un dossier qui avance depuis la rupture des liens diplomatiques entre la France et le Rwanda. Kigali réclame toujours la levée des mandats d'arrêt émis par le juge Brugière. Son successeur, Marc Trévidic, est prêt à se rendre au Rwanda.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.