Football - Ligue des Champions

Le Barça joue gros contre l'Inter

Samuel Eto'o (d) et Carles Puyol (g) à la lutte lors du match aller (0-0).
Samuel Eto'o (d) et Carles Puyol (g) à la lutte lors du match aller (0-0). AFP

Le FC Barcelone, tenant du titre, n'accueille pas l'Inter Milan dans les meilleures dispositions. Affaibli, le club catalan pourrait même être éliminé en cas de défaite.Comme Lyon dans le groupe D, Arsenal et le FC Séville peuvent s'assurer la 1ère place dès ce mardi.

Publicité

Un détenteur du trophée éliminé dès le 1er tour ? Cela n’est pas arrivé depuis 1992 mais c’est bien ce qui guette le FC Barcelone dès cette 5e journée pour peu que les événements lui soit défavorables. Une défaite des Catalans sur leur terrain face à l’Inter Milan, conjuguée à une victoire des Russes du Rubin Kazan sur les Ukrainiens du Dynamo Kiev priverait à coup sûr le Barça des 1/8e de finale. Ironie de l’histoire, le tenant du titre éliminé en 1992 n’était autre que Barcelone, victime déjà d’un club russe, le CSKA Moscou. Plus que le passé cependant, c’est le présent qui préoccupe les champions d’Espagne.

 
Le retour d’Eto’o

Déjà privés de Yaya Touré et d’Eric Abidal (grippe A), ils risquent devront peut-être aussi se passer de Lionel Messi (adducteurs) et de Zlatan Ibrahimovic (élongation) pour cette rencontre capitale face aux leaders de la Serie A. Dépassés par le Real Madrid qui lui rendra visite dimanche prochain en championnat, les hommes de Pep Guardiola vont trouver face à eux un Inter qui rêve d’un exploit dans une compétition où sa dernière finale disputée remonte à 1971. Cette rencontre sera également marquée par le retour au Nou Camp du Camerounais Samuel Eto’o qui aimerait bien jouer un tour à son ancien club et ouvrir au passage son compteur but en C1 cette saison.

Assuré du titre de champion de Russie depuis samedi, de son côté Kazan jouera sa carte à fond face à des Ukrainiens encore sous le choc de l’élimination en barrages de Coupe du monde face à la Grèce. Dans le groupe G, les Roumains d’Urziceni peuvent se rapprocher des 1/8e de finale s’ils font un exploit chez eux face au FC Séville. Les Andalous sont déjà assurés de la qualification mais ils ont encore besoin d’un point pour sécuriser la 1ère place du groupe, synonyme de meilleur tirage et du match retour à domicile en 1/8e. Toujours aussi empruntés sur la scène européenne, les Glasgow Rangers recevront pour leur part un VfB Stuttgart, en position de relégable en Bundesliga. Les deux clubs sont toujours à la recherche d’une victoire en C1 cette saison. 

Arsenal doit conclure

Les Anglais d’Arsenal ont toutes les carte en main dans le groupe H face au Standard de Liège. Un nul qualifierait les Gunners en 1/8e pour la dixième année consécutive et une victoire leur garantirait la 1ère place. Même s’ils ont perdu leur buteur Robin Van Persie pour six semaines et restent sur un échec 1-0 à Sunderland samedi en Premier League, les hommes d’Arsène Wenger semblent à l’abri d’une mauvaise surprise. Les Néerlandais d’Alkmaar joueront, eux, leur dernière chance à domicile face à Olympiakos. Les Grecs sont pour l’instant 2e du groupe mais neuf de leurs titulaires sont blessés, au point que leur entraîneur, le légendaire brésilien Zico (56 ans), s’est demandé s’il n’allait pas rechausser les crampons ! 

 


Mardi 24 novembre

Groupe F

Rubin Kazan (RUS) - Dynamo Kiev (UKR) à 17h30 TU
FC Barcelone (ESP) - Inter Milan (ITA) à 19h45 TU

Classement
PointsBpBcDiff
1. Inter Milan                  654+ 1
2. FC Barcelone532+ 1
3. Rubin Kazan545-  1
4. Dynamo Kiev467-  1

Groupe G

Glasgow Rangers (ECO) - Stuttgart (ALL) à 19h45 TU
Unirea Urziceni (ROU) - FC Séville (ESP) à 19h45 TU

ClassementPoints  BpBcDiff
1. FC Séville (qualifié)         1010 3+ 7
2. Unirea Urziceni 5 6 5+ 1
3. Stuttgart 3 4 6-  2
4. Glasgow Rangers 2 410-  6


Groupe H

Arsenal (ANG) - Standard Liège (BEL) à 19h45 TU
AZ Alkmaar (P-B) - Olympiakos (GRE) à 19h45 TU

ClassementPointsBpBcDiff
1. Arsenal                          10104+ 6
2. Olympiakos  6  35-  2
3. Standard Liège  4  66   0
4. AZ Alkmaar    

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail