Accéder au contenu principal
IRAN / AFRIQUE

Le président iranien en Gambie, avant sa tournée sud-américaine

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, le 7 septembre 2009.
Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, le 7 septembre 2009. (Photo : Reuters)

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad vient d’effectuer une halte d’une dizaine d’heures en Gambie sur sa route vers l’Amérique latine. Mahmoud Ahmadinejad se rend au Brésil, au Venezuela et en Bolivie. Sur sa route du retour, il est prévu qu'il s’arrête au Sénégal. A Banjul, le président iranien et son homologue gambien se sont félicités du développement des relations entre leurs deux pays.

Publicité

D’après l’agence officielle iranienne Irna, le communiqué commun, publié à l’issue de cette visite d’une dizaine d’heures, parle de « nouvelle étape » dans les relations entre la Gambie et l’Iran. S’adressant aux journalistes après avoir rencontré le président gambien Yaya Jammeh, Mahmoud Ahmadinejad a expliqué que plusieurs accords avaient pu être conclus en matière d’investissement, d’industrie, d’agriculture et de coopération politique.

Yaya Jammeh, de son côté, a estimé qu’il ne devait y avoir aucune restriction à l’expansion des liens avec l’Iran. Il s’est félicité du rôle joué par Téhéran dans l’établissement de la paix et de la stabilité dans la région. Les deux hommes appellent à une réforme des Nations unies et ont réaffirmé leur soutien au peuple palestinien.

Yaya Jammeh et Mahmoud Ahmadinejad parlant d’une seule voix, la rencontre africaine des droits de l’homme, basée à Dakar, se dit « tout à fait opposée à cette solidarité des violateurs des droits humains» « C’est le type de coopération qui fait reculer la démocratie et les droits de l’homme en Afrique », estime Alioune Tine, le président de la Raddho.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.