Etats-Unis / Somalie

Un réseau de recrutement terroriste pour la Somalie démantelé

Huit hommes sont poursuivis pour avoir recruté sur le sol américain des jeunes gens dont ils ont organisé le voyage vers la Somalie pour combattre aux côtés des rebelles islamistes, considérés comme des terroristes par le département d'Etat américain.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Donaig Le Du

Depuis deux ans, environ une vingtaine de jeunes gens d'origine somalienne ont quitté brusquement leurs familles, installées dans la région de Minneapolis. Cinq d’entre eux au moins ont été depuis tués en Somalie, soit dans des combats, soit en commettant des attentats suicide.

Le mois dernier, le président somalien Sheikh Sherif Ahmed est même allé sur place, à Minneapolis, pour rencontrer la communauté et exhorter les jeunes à ne pas tomber dans ce piège du terrorisme.

Parmi les personnes dont l’inculpation a été annoncée hier figure un Somalien de 43 ans, qui résidait aux Etats-Unis et qui a été arrêté au début du mois aux Pays-Bas. Il est accusé d’être l’un des banquiers de ce réseau, qui envoie en Somalie de jeunes combattants, mais aussi des armes et de l’argent.

Les enquêteurs américains redoutent par-dessus tout l’émergence de réseau de terrorisme intérieur. Ils craignent que les jeunes Somaliens, qui pour beaucoup sont nés ici et ont donc la citoyenneté américaine, n’aillent s’entraîner en Somalie avant de revenir sur le sol américain pour y commettre des actes terroristes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail