Accéder au contenu principal
Côte d'Ivoire/Présidentielle

Les électeurs vérifient leur inscription sur la liste électorale provisoire

Young-jin Choi, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, devant un panneau d’affichage du Lycée technique de Cocody.
Young-jin Choi, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, devant un panneau d’affichage du Lycée technique de Cocody. ceici.org

L’affichage depuis dimanche de la version papier de la liste électorale provisoire permet aux Ivoiriens d’effectuer des réclamations en cas d’erreurs d’inscription ou d’éventuelles contestations. La date de la présidentielle n’est toujours pas connue. Reportage dans un lieu d’affichage d’Abidjan.

Publicité

Depuis le début de la semaine, les élèves ont de la visite au Lycée technique d’Abidjan. Sous un préau, à l’entrée de l’établissement, les électeurs viennent vérifier s’ils sont bien inscrits sur la liste électorale provisoire. Et ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver, comme le raconte cette électrice : « Quand je suis arrivée, je ne voyais pas mon nom. J’ai commencé à me décourager et j’étais même un peu fâchée. Et puis le responsable est venu et il m’a montré comment il fallait chercher pour trouver les noms. En fait, il y avait une deuxième liste plus loin et j’ai pu y trouver mon nom. Je suis rassurée ».

Un peu plus loin, un homme consulte les listes. Lui non plus, ne cache pas sa satisfaction : « Je suis très content, je suis effectivement sur la liste. Il n’y a pas d’erreur sur mon nom ni sur celui de mes parents, ni sur la date de ma naissance. Je n’ai pas encore trouvé celui de ma sœur ».

La phase dédiée au règlement des contentieux liés à la liste électorale provisoire ivoirienne, qui concerne plus d'un million de personnes, a démarré mardi à travers le pays.« Les électeurs peuvent regarder s’il y a des aménagements à apporter et peuvent saisir la CEI locale dont les coordonnées sont indiquées ici sur les tableaux. A ce moment-là, on les prend immédiatement en compte pour les aider », explique Robert Beugré Mambé, président de la Commission électorale indépendante (CEI).

« Les élections sont là ! », lance Young-jin Choi, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Côte d’Ivoire. « Nous sommes prêts, il faut y aller avec beaucoup d’espérance ».

En attendant, devant les panneaux de contreplaqué, les électeurs du Lycée technique continuent de passer la liste provisoire en revue, comme on cherche son nom parmi de nouveaux bacheliers.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.