Japon

L'excédent commercial pulvérise les prévisions

La Banque du Japon à Tokyo.
La Banque du Japon à Tokyo. REUTERS/Toru Hanai

Six milliards d'euros d'excédent pour le commerce extérieur japonais en octobre. Un résultat qui dépasse, de loin, les prévisions. On est très loin du déficit enregistré à la même période, l'an dernier. Cette augmentation a pu avoir lieu grâce à une forte demande en provenance des pays d'Asie, de la Chine en particulier.  

Publicité

Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

Le Japon sort de sa récession grâce à ses exportations vers ses voisins d’Asie dont les économies bénéficient comme lui des 600 milliards de dollars investis par le gouvernement chinois dans son économie, pour lui assurer une croissance de 8 à 9% sur l’ensemble de l’année en cours.

En octobre, les exportations japonaises progressent de 2,5% par rapport au mois précédent. Les entreprises japonaises ont expédié à l’étranger surtout des voitures, de l’électronique, mais aussi vers la Chine en particulier de l’acier et d’autres matériaux.

L’Asie absorbe aujourd’hui plus de la moitié des exportations japonaises. En octobre, les exportations japonaises vers les Etats-Unis ont chuté de près de 28% par rapport à septembre.

Reste que, depuis le début de l’année, les exportations japonaises sont en baisse de 23% par rapport à 2008.

Cette année, le PIB japonais devrait reculer d’un peu plus de 4%. La demande intérieure japonaise est au point mort et le Japon est retombé dans la déflation. Un cancer qui ronge son économie depuis plusieurs années.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail